L'amoureuse de Lassalle, l'anarchiste mélenchoniste, l'écolo déçu... on vous a reconnu ! Découvrez les 12 profils d'électeurs qui ont vécu cette élection présidentielle à leur manière

Par
194
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Durant cette campagne présidentielle hors norme, nous avons pu remarquer, autour de nous, divers profils d’électeurs ou de simples spéculateurs qui, eux aussi à leur échelle, ont contribué à faire vivre cette campagne.

Chez Demotivateur, nous avons établi les différents profils de ces personnes en passant du mélenchoniste au macroniste. Dans cette compil', vous retrouverez tous les membres de votre entourage proche ou lointain, notamment ceux que vous côtoyez à travers les réseaux sociaux. Nous tenons à préciser que ces profils sont caricaturés, histoire de relâcher la pression après ces mois de campagne.

1. L'anarchiste mélenchoniste

C’est avec une assez grande tristesse qu’il a appris que Mélenchon ne serait pas au deuxième tour et comme lui aussi, n’a rien voulu lâcher, il n’a pas désiré faire savoir à ses amis Facebook si comme Jean-Luc, il allait se la jouer “ni ni “.
Mais miracle ! Après une folle soirée de débat entre Marine Le Pen et Macron, il a décidé de leur annoncer son choix par lettre officielle :
“Madame Le Pen, Monsieur Macron. Nous avons bien reçu votre candidature relative au poste de président de la République et nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à notre société. Cependant, malgré l'intérêt que suscite votre candidature, nous sommes au regret de ne pas pouvoir répondre favorablement à votre demande, ne disposant pas dans l'immédiat de poste correspondant à votre profil. Nous vous souhaitons toutefois une pleine réussite dans votre recherche d'emploi. Nous vous prions d'agréer Madame Le Pen, Monsieur Macron l'expression de nos sentiments respectueux. Signé « Les Français ».

via GIPHY

2. Le tonton raciste

Il est mignon mais il est un « petit peu con » comme disait Marina Foïs dans « La Tour Montparnasse infernale ». Cet homme, c’est ton cher tonton raciste, celui qui peut t’affirmer que les migrants risquent leurs vies en mer pour piquer le boulot de la voisine et qu’ils n’aiment pas les Arabes et les noirs mais qu’il a un ami noir donc il n’est pas raciste (comme Nadine).
Il adore créer des montages bingee sur lesquels, parmi les fleurs, tu peux voir de magnifiques croix de Malte, symbole de la reconquête des Îles Baléares au Moyen-Âge, par les Chrétiens, occupées à l’époque par les Musulmans.
Pour le trouver sur Facebook, rien de plus simple ! Tapez son prénom suivi de « français ». Parce que oui, Tonton raciste ne se définit par sa famille mais par sa nationalité, c’est bien connu !

3. L’artiste opportuniste

Il peut laisser des mois passés sans rien écrire ou chanter en studio, il disparaîtra des médias et de la mémoire des gens.
Mais quand il s’agit de donner son avis sur les présidentielles il saisit l’occasion et reprend son micro et sa guitare pour te pondre un chef-d’œuvre (comme Saez) ou un hymne gênant à la personnalité politique (ex: En marche, je veux faire des poutous à Phillipe Poutou)

via GIPHY


4. Le pote qui gardera le mystère autour de son vote

C’est LA personne de votre entourage, il parle politique mais ne cède jamais à la tentation de vous révéler son candidat favori.
Heureusement que les tags Facebook existent et qu’une de ses amies a décidé de le taguer sur un article qui explique pourquoi il fallait voter Macron…

via GIPHY


5. La cougar macroniste

Depuis qu’il a fait son entrée au gouvernement en 2012, elle n’a eu d’yeux que pour sa petite tête d’ange. Elle a rêvé durant d’interminables mois qu’il soit Président de la République et parfois elle a même fantasmé être sa maîtresse d’école. Cette femme tu pouvais la rencontrer à tous les coins de rue, prête à te dire qu’il est “l’avenir de la France !”.
Pour renouer avec sa jeunesse, la cougar macroniste n’a pas hésité à participer aux meetings de son Manu national pour danser la java avec les djeun’s !

via GIPHY


6. Celle qui voulait lancer une révolution anticapitaliste

Elle ne le connaissait pas avant sa punchline sur “l’immunité ouvrière” et pourtant… Le roi 2017 du clash politique a récupéré sa voix !
Malgré les mises en garde de ses amies qui lui ont bien dit qu’il ne passerait jamais le premier tour, la fille anticapitaliste n’a pas voulu y croire, idéalisant l’homme au t-shirt à 19 euros dans le bureau de l’Élysée.
Bon, 1,09% ce n’était pas si mal ! « Philippe, on t’aime !!!! »

7. L’homme qui voulait aller sur Mars

Il n’aime pas la politique et d’ailleurs, il n’a pas suivi les débats… Et puis le 23 avril il a fallu faire un choix, pour ne pas passer pour le “mec qui ne vote pas”, il a décidé de choisir le moins pire autour d’un verre.
Une vingtaine de bières plus tard, l’homme trouva le candidat parfait ! Jacques Cheminade ! Grand fan de seul sur mars, l’homme qui voulait aller sur Mars a voulu (ivre) miser tous ses espoirs de conquête spatiale dans les mains d’un homme qui appelle “Luke Skywalker, “Larry Skywalker” et Chewbacca “l’espèce d’ours”. Il vaut mieux rester sobre !

8. L’amoureuse de Jean Lassalle

Il est grand, il est fort, il s’est battu contre les ours et les loups de Pyrénées-Atlantiques. Ce n’est pas Batman mais c’est Jean Lassalle ! Amoureuse dès qu’il a prononcé “Mes chers compatriotes”, elle avait mis son haut décolleté favori pensant lui porter bonheur sans grand succès. Pour ne jamais oublier les sourires qu’il lui a donnés, elle l’affiche fièrement en fond d’écran.

via GIPHY


10. L’écolo déçu

Préoccupé par les questions d’environnement et par la pousse difficile de marijuana due à la pollution en région parisienne, l’écolo, déçu du candidat que lui a donné Europe Écologie Les Verts, avait repris espoir en entendant certains prononcés les mots “Légalisation du cannabis”.
Après une longue hésitation entre les deux finalistes de l’élection présidentielle, l’écolo déçu a décidé de voter FN après avoir vu Marine Le Pen en trans lors du dernier débat le 3 mai dernier.

via GIPHY


11. Le papy conspirationniste

Il croit aux illuminatis, il pense que les médias lui racontent des mensonges et pire, il est persuadé que la pauvre Pénélope fait partie d’un vaste complot dont le seul responsable est : FRANÇOIS HOLLANDE.
S'il est persuadé que le monde est contre lui, la légende raconte qu’il a vérifié son enveloppe plusieurs fois avant de la mettre dans l’urne car il soupçonnait la volontaire du bureau de vote d’être franc maçonniste.

12. Les éditorialistes du dimanche

Ils étaient plombier ou boulanger la semaine et le week-end, caché derrière leurs écrans, ils se transformaient en véritables experts en politique.
Commençant souvent leur post Facebook interminable par “Lettre ouverte à…”, “Juste ce post pour faire appel à votre conscience..”, les éditorialistes du dimanche ont souvent cherché à nous influencer d’une manière ou d’une autre sans réussir à susciter quoi que ce soit en nous, sauf peut-être des envies d’ailleurs.

Alors vous en connaissez ?

via GIPHY

VIDEO : C'est officiel, Matrix va faire son grand retour avec Michael B. Jordan à l'affiche !
Campagne présidentielle Reblochon
Commentaires