Loire : un taureau, refusant d'être conduit à l'abattoir, commence une nouvelle vie dans une ferme normande

1 235partages

Bonne nouvelle pour Étienne, le jeune taureau qui s’était enfuit d’un camion le conduisant vers l’abattoir. Le bovidé s’apprête à démarrer une nouvelle vie dans une ferme de Seine-Maritime.

Son histoire avait ému la toile !

Souvenez-vous ! Le 5 août dernier, Étienne, un jeune taureau, avait réussi à s’enfuir du camion le conduisant à l’abattoir de Fleurs (Loire).

Après sa fuite, le taurillon avait trouvé refuge dans le centre-ville où il a été neutralisé à l’aide d’une flèche hypodermique. Cette méthode avait permis au bovidé d’obtenir un sursis avant sa mise à mort.

Crédit Photo : Pompiers de la Loire

En effet, l’anesthésiant rend la viande impropre à la consommation pendant 35 jours, rappellent nos confrères de France 3. Face à cette situation, les associations de défense animale ont fait tout leur possible pour sauver la vie du taureau.

Pour ce faire, elles ont créé une cagnotte en ligne afin de récolter plus de 1 000 euros. Cet argent était destiné au rachat de la bête auprès de son propriétaire. Grâce à la mobilisation des internautes, l’objectif a été atteint haut la main. Une bonne nouvelle pour Étienne, qui a ensuite été pris en charge par la Fondation Brigitte Bardot.

Crédit Photo : Mouloud Aïssou

Le taureau recueilli dans une ferme partenaire

Aujourd’hui, le taureau s’apprête à démarrer une nouvelle vie en Seine-Maritime. Le mammifère a été transféré dans une ferme ce mercredi 11 août. La pension est gérée par des partenaires de la Fondation. 

Crédit Photo : Mouloud Aïssou

« C’est une histoire unique. C'est très rare que des animaux échappent à l’abattoir d’eux-mêmes, et souvent les forces de l’ordre interviennent pour abattre l’animal parce qu'il représente un danger potentiel. Là le fait que ce soit les pompiers qui soient intervenus, cela a rendu possible tout le sauvetage qui a été mis en place », a déclaré Christophe Marie, directeur adjoint et porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot.

Une chose est certaine : le taurillon de race Prim’Holstein coulera des jours heureux en plein cœur de la nature.

Source : France 3 région