Confinement : les mariages, baptêmes et obsèques figurent dans la liste des « motifs impérieux »

Les Français résidant dans un département placé en confinement peuvent se rendre sans limite de distance à un mariage.

Depuis samedi matin, seize départements français sont soumis à un nouveau reconfinement pour une durée de quatre semaines. Cette mesure vise à endiguer la troisième vague de Covid-19.

Les habitants concernés par cette nouvelle mesure peuvent se déplacer dans un périmètre de 10 kilomètres, sans limitation de durée, entre 6 heures et 19 heures.

Crédit Photo : Images d'illustration / Pixabay

Sans surprise, les déplacements interrégionaux sont formellement interdits, hors motifs impérieux ou professionnels. Cela concerne les rendez-vous médicaux, la garde d’enfants ou encore s’occuper d’un proche gravement malade.

Ce matin, la porte-parole du ministère de l’Intérieur Camille Chaize a indiqué à nos confrères de BFM que les mariages, baptêmes et obsèques faisaient partie des motifs dérogatoires « sous réserve du respect des règles sanitaires ».

Vous l’aurez compris, il est désormais possible de se rendre à un tel événement sans risquer de se faire verbaliser pour non-respect du confinement.

Les réceptions sont interdites dans les départements confinés

Au lendemain de la conférence de presse donnée par Jean Castex, la mairie de Paris a mis jours son site Internet : « Les enterrements sont autorisés avec un maximum de 30 personnes. Les cérémonies de mariage peuvent se tenir dans le respect des règles sanitaires. Les offices religieux sont permis. Les lieux de culte peuvent accueillir les fidèles avec une règle d'un siège sur trois et d'une rangée sur deux »

Il est à noter que les réceptions après la mairie ou l’église ne peuvent pas avoir lieu dans les seize départements concernés par le troisième confinement.

Source : BFM