Après cinq ans de lutte juridique, la corrida est éjectée du patrimoine culturel immatériel de la France... Une belle victoire « contre la barbarie » !

26 919partages

N’en déplaise aux amoureux des corridas, la discipline ne fait plus partie du patrimoine culturel immatériel de la France suite à une décision du Conseil d’État.


Mais qu’est-ce que le patrimoine culturel immatériel ? Il comprend simplement les traditions ou les expressions vivantes héritées de nos ancêtres comme les arts du spectacle, les pratiques sociales ou des événements festifs.


En 2011, l’association des villes taurines et l’Observatoire national des cultures taurines avaient obtenu l’inscription de la corrida au Patrimoine immatériel. Seulement voilà, depuis cinq ans, les défenseurs de la corrida se sont heurtés à la résistance des associations défendant les droits des animaux. Et en juin 2015, la cour administrative avait infirmé cette décision, affaiblissant du même coup le statut des corridas en France.

contegiacomini.net


Ce jeudi 28 juillet, le Conseil d’État a suivi la décision de la cour administrative, en rejetant le pourvoi fait par les organismes pro-corridas susmentionnés. Ainsi, ces derniers devront verser 3000 euros au CRAC Europe (Comité Radicalement Anti-Corrida) et à l’association Droits des Animaux.


Pour les défenseurs de nos amis les bêtes, c’est une grande victoire : « Nos adversaires voulaient sanctuariser la corrida, ce ne sera pas le cas » confie David Chauvet, co-fondateur de Droits des Animaux auprès du Huffington Post.

fr.news.yahoo.com


Dans un communiqué, les deux associations anti-corridas se sont félicitées de cette décision définitive : « Ce fut un long combat : cinq ans de lutte acharnée pour obtenir une évidence, la corrida, séance de torture et d’agonie, n’a rien à faire avec les parfums de Grasse et la tarte Tatin. »


De son côté, Brigitte Bardot, autre amoureuse des animaux trouve cela « formidable d’avoir retiré définitivement la corrida du patrimoine immatériel de la France », soulignant que ce sera « encore plus formidable quand la corrida sera définitivement interdite en France. »

inmybuzz.com


En effet, si cette « victoire contre la  barbarie », comme le souligne sa fondation sur Twitter, est une grande nouvelle, la corrida reste une discipline complètement autorisée en France. Ainsi, il s’agit d’une bataille gagnée mais la lutte contre les corridas continuera de plus belle jusqu'à sa potentielle interdiction.


Une bonne nouvelle, n’est-ce pas ?
Source : Huffington Post
En vidéo : Derek Deso, le Youtubeur qui achète 1000 Happy Meals pour les SDF
Plus d'articles
Dernières news