Les Bleus décident de reverser une partie de leur prime à des associations caritatives

Par
8 257
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Alors la France joue sa demi-finale de Coupe du monde demain soir face à la Belgique, les Bleus s’illustrent aussi en dehors du terrain avec leur geste de grande classe.

Le rêve est de plus en plus proche et la ferveur populaire ne cesse de croître au fur et à mesure du tournoi, au rythme des Bleus qui montent en puissance. En attendant de disputer la demi-finale de la Coupe du Monde demain soir face aux voisins belges, les joueurs de l’équipe de France n’oublient pas leurs supporters et surtout, les plus nobles causes.

Interviewé par le JDD, Noël Le Graët, le président de la FFF (Fédération française de football), est le témoin direct de l’état d’esprit de nos Bleus. S’il semble confiant des performances sur le terrain, il reste épaté de ce que les joueurs font en dehors du terrain.

Il y a quelques semaines, on apprenait notamment que Florian Thauvin avait financé l’achat d’une chaise adaptée pour Enzo, un enfant handicapé qui s’était fait voler le sien : « Les joueurs font beaucoup de choses. Thauvin, par exemple: j’ai appris qu’il allait régulièrement à l’hôpital de Marseille voir des enfants malades. Seulement, il le fait avec beaucoup de discrétion ».

La discrétion va avec l’humilité, une humilité déjà caractérisée par Kylian Mbappé qui avait décidé qu’il donnerait l’intégralité de sa prime à une association. À seulement 19 ans, l’attaquant parisien montre déjà l’exemple puisque tous les joueurs ont décidé d’en faire de même selon Noël Le Graet.

« On a créé ça au niveau de l’ensemble du groupe: les joueurs reverseront une partie de leur prime à une association. Mbappé va plus loin. Il y a peu, ses parents m’ont dit: ‘Noël, ce n’est pas raisonnable. Il gagne des sommes folles, il ne faut pas qu’il prenne l’argent. Il est trop jeune, il en a assez’. Il a pris cette option, chacun est libre » a-t-il expliqué.

En étant demi-finalistes, les Bleus toucheront 150 000 euros et s’ils vont en finale, la prime montera à 280 000 euros. Une majeure partie de cette somme ira donc directement à des associations qui défendent des causes chères aux joueurs.

Coupe du monde 2018 Equipe de France Associations
Commentaires