Covid-19 : la société Moderna annonce que son candidat vaccin est efficace à 94,5 %

2 934partages

Nouvelle étape dans la quête d'un vaccin contre le coronavirus avec les résultats probants du denier essai clinique mené aux États-Unis. Précisions.

Plus que jamais lancée, la course au vaccin contre le Covid-19 vient de connaître une avancée significative !

Publicité

Quelques jours après l’annonce prometteuse des laboratoires Pfizer et BioNTeck, qui ont mis au point un prototype « efficace à 90 % », c’est au tour de l’entreprise Moderna de se fendre d’une déclaration qui incite à l’optimisme.

Crédit photo : joelle bubble ben / Shutterstock

Le candidat vaccin de Moderna serait efficace à 94,5 %, « un moment charnière » 

La société de biotechnologie américaine vient ainsi d’annoncer que son candidat vaccin contre le Covid-19 état efficace à 94,5 %.

Concrètement, cela signifie que le risque de contracter le virus est réduit de 94,5 % lorsque l’on administre le produit.

Telles sont les conclusions des scientifiques après les résultats obtenus à l’occasion d’un essai clinique (toujours en cours) réalisé aux États-Unis depuis juillet sur plus de 30 000 participants, séparés en deux groupes distinct de personnes. Le premier étant composé de patients placébos et le second de patients vaccinés.

Après observations, il s’est avéré que seules 5 personnes issues du groupe des vaccinés avaient contracté le virus, contre 90 dans le groupe placebo.

Une telle efficacité représente donc des motifs d’espoir car si d’aventure ce taux était le même dans la population générale, il pourrait tout simplement s’agir d’un des vaccins les plus efficaces jamais réalisés, à l’image de celui contre la rougeole (efficace à 97 % en deux doses).

À titre de comparaison, les différents vaccins administrés contre la grippe ces dix dernières saisons outre-Atlantique ont eu un taux d’efficacité oscillant entre 19 % et 60 %, si l’on en croit les données des CDC (Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies).

Autre observation et pas des moindres, aucun membre du groupe des vaccinés n’a développé de forme grave du Covid-19, alors que ce fut le cas pour 11 personnes au sein du groupe placebo.

Selon le communiqué publié ce lundi par Moderna, environ 9 % à 10 % des personnes vaccinées ont toutefois développé des effets secondaires après la seconde dose, comme de la fatigue, des courbatures ou des rougeurs autour du point d’injection.

« C’est un moment charnière dans le développement de notre candidat vaccin contre le Covid-19 », s’est réjoui Stéphane Bancel, qui dirige la société Moderna. « Cette analyse intérimaire positive issue de notre essai de phase 3 nous donne les premières indications cliniques que notre vaccin peut prévenir la maladie du Covid-19, y compris la forme grave », a poursuivi l’intéressé.

Ces résultats prometteurs doivent toutefois être évalués par des chercheurs indépendants pour être définitivement validés par la communauté scientifique.

La société Moderna prévoit de demander une autorisation de mise sur le marché « dans les prochaines semaines » aux États-Unis.

Source : AFP
Plus d'articles