Covid-19 : Olivier Véran va lancer « un message d'alerte » à 18h

2 411partages

Se dirige-t-on vers de nouvelles restrictions sanitaires, notamment à Paris, Lille, Lyon et Grenoble ? Réponse en fin d'après-midi.

Olivier Véran s’exprimera ce jeudi à 18h pour son traditionnel point presse hebdomadaire sur la situation sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19.

Publicité

Une prise de parole très attendue alors que le gouvernement ne cesse de marteler que tous les indicateurs sont au rouge et que la seconde vague tant redoutée est désormais imminente.

Le ministre de la Santé devrait profiter de cette occasion pour lancer « un message d’alerte » aux Français mais, selon toute vraisemblance, n’annoncera pas de « bascule » pour des nouvelles villes, comme ce fut le cas la semaine dernière pour la métropole Aix-Marseille.

Crédit photo : Frédéric Legrand - COMEO / Shutterstock

À Paris, le taux d’incidence a dépassé le seuil d’alerte des 250 cas pour 100 000 habitants

Un doute subsiste toutefois ! Les villes de Paris, Lyon, Lille et Grenoble vont-elles être logées à la même enseigne que la cité phocéenne ou l’île de la Guadeloupe ?

Rien n’est moins sûr et beaucoup de questions restent en suspens alors que le taux d’incidence a dépassé le seuil d’alerte des 250 cas pour 100 000 habitants dans la capitale.

Selon nos confrères de BFM qui citent une source à Matignon, le Premier ministre doit rencontrer aujourd’hui les maires et présidents de ces quatre métropoles pour évoquer d’ « éventuelles adaptations » des mesures de restrictions sanitaires.

Néanmoins, toujours selon cette même source, « il ne faut pas s’attendre à la bascule de nouveaux territoires ».

Il semblerait que l’exécutif privilégie la montre, estimant qu’il est encore trop tôt pour prendre des décisions radicales qui impacteraient grandement le quotidien des villes concernées.

En réalité, l’intervention d’Olivier Véran se résumera, sans doute, à un discours pédagogique comme il nous en a habitués depuis quelque temps, en rappelant par exemple quelques conseils sanitaires élémentaires.

C’est du reste ce qu’a confirmé la source citée par BFM, qui assure qu’un « message d’alerte sera adressé » et que « de nouvelles décisions seront prises », « si la situation ne s’améliore pas ».

Source : BFM TV
Plus d'articles