La fin du masque en extérieur ? Olivier Véran affirme qu'on y arrivera bientôt

664partages

Lors d’une prise de parole sur Bfmtv, le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé que la fin du port du masque en extérieur serait pour « bientôt ».

En France, la circulation du Covid-19 baisse peu à peu et les chiffres sont encourageants. Pour la première fois de l’année 2021, le niveau de contamination est au plus bas, puisque la France est passée sous la barre des 100 décès. Pour cette raison, les restrictions sanitaires sont peu à peu allégées, et la réouverture des commerces se profile.

Ce lundi 17 mai, le ministre de la Santé Olivier Véran a déclaré qu’un nouvel allégement pourrait être décidé par le gouvernement.

La fin du masque en extérieur prévue pour « bientôt »

En effet, le port du masque pourrait « bientôt » ne plus être obligatoire en extérieur, selon le ministre. Pour le moment, aucune date n’a été mentionnée mais Olivier Véran a affirmé que « si la circulation du virus continue à baisser, cela va être rapidement envisagé ».

Prudent, le ministre de la Santé a cependant affirmé qu’il sera nécessaire de s’adapter à la situation, et qu’il pourrait être préférable de garder son masque dans certaines conditions.

Crédit photo : Frederic Legrand / Comeo / Shutterstock

« Quand vous êtes dehors, dans le centre d’une grande ville, avec plein de boutiques, vous allez faire la queue dehors, vous allez manger, vous allez croiser des gens… Là, tant qu’on a pas un niveau de couverture vaccinale adéquat, il paraît plus prudent de maintenir l’obligation du port du masque. Si vous êtes seuls ou quelques-uns dans un très grand espace, très aéré comme une plage, une montagne, une forêt, un parc, une rue déserte, on doit pouvoir être amené à revenir sur cette obligation », a-t-il détaillé.

Port du masque en extérieur : Olivier Véran reste prudent

Si cette nouvelle semble encourageante, la fin du port du masque n’est pas pour tout de suite. Le gouvernement craint un rebond de l’épidémie, ce qui reviendrait à faire un retour en arrière et à imposer à nouveau le masque.

« Les pays qui sont allés trop vite, trop tôt, et qui ont été obligés de revenir en arrière, ça a été extrêmement mal vécu », a expliqué Olivier Véran.

Certains pays ont déjà allégé les restrictions concernant le masque, comme aux États-Unis, où les personnes vaccinées ont le droit de ne plus le porter.

Source : 20 Minutes
Plus d'articles
À lire aussi