Dans l'Hérault, une famille coupée du monde lance un appel pour l'aider à déneiger un chemin près de leur maison

Par
6 482
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Depuis douze jours, un épais manteau de neige situé dans un chemin privé, empêche la famille Colombo de quitter sa maison située près de Courniou, dans les Hauts-Cantons de l’Hérault. Elle a lancé un appel à l’aide mais reste sans réponse.

La famille vit dans une ferme isolée à une quinzaine de kilomètres de Courniou. Depuis les fortes chutes de neige qui ont touché le département, un chemin qui mène à leur maison est totalement enneigé et empêche la famille de sortir de chez elle. « Nous sommes bloqués, mon frère, ma mère, mon père et moi », a expliqué la fille, Maud Colombo, sur son compte Facebook.

Le père de la famille Colombo n'a plus de moral et se fatigue. Crédits : Compte Facebook de Maud Colombo 

Installée entre l’Hérault et le Tarn, cette famille vit depuis douze jours un véritable calvaire, coupée du monde extérieur, à cause des conditions climatiques. Le chemin de deux-cent mètres qui rejoint la maison est inaccessible depuis plus de dix jours. « Dimanche, ça s’est encore amplifié. Il y a entre 70 cm et 1 m de neige ».

D’autant plus que leur maison est alimentée par des panneaux photovoltaïques. Habituellement autonome, la neige les empêche de fonctionner. Le soir, la famille utilise donc un groupe électrogène pour se réchauffer.

La famille est à bout, elle n’a plus le moral et se fatigue : « Tous les jours, nous sommes avec la pelle sur le chemin rural d’un kilomètre pour arriver à la route. Nous n’en pouvons plus, les animaux ont faim, les chevaux n’ont pas mangé durant trois jours et mes parents, qui sont malades, arrivent au bout de leurs médicaments ». La jeune fille ajoute que sa mère est atteinte de sclérose en plaques et que son père souffre de problèmes cardiaques.

« On pensait que ce chemin serait déneigé par la commune », rapporte la jeune fille. Malgré que la municipalité ait ravitaillé leur maison en eau potable, en essence et en nourriture pour les animaux, elle se trouve dans l’incapacité de déneiger un chemin privé.

La famille en appelle donc aux personnes qui habiteraient dans les environs et qui auraient les moyens matériels de les aider. Même si le voisin le plus proche se situe à plus de quatre kilomètres, elle espère qu’un voisin possède un tracteur pour leur porter secours. Arrivée de Haute-Savoie en septembre dernier, elle n’avait pas encore pu amener son tracteur des Alpes et qui lui aurait été bien utile. La famille croise aussi les doigts pour que les températures redescendent le plus rapidement possible.

Source : Midi Libre
Commentaires