Désormais, le Smic atteindra les 3 800 euros dans le canton de Genève, en Suisse

19Kpartages

Direction la Suisse, où une réforme de société inattendue vient d'être approuvée par la population de Genève. Précisions.

Voilà qui pourrait bien donner des idées aux syndicalistes du monde entier !

Le canton de Genève (Suisse) vient d’entériner l’augmentation du Smic, qui va passer à près de… 4 000 euros par mois pour 41 heures hebdomadaires de travail.

Oui, vous avez bien lu !

Désormais, ce revenu sera donc de 3 800 euros sur les bords du lac Léman, ce qui en fait le salaire minimum le plus élevé au monde.

Crédit photo : Peter Stein / Shutterstock

Un Smic à 3 800 euros pour les salariés les plus précaires de Genève

Contre toute attente, les 500 000 électeurs genevois appelés à se prononcer sur cette proposition syndicale ce dimanche l’ont en effet approuvée par 58 % des voix, déjouant ainsi tous les pronostics.

D’ordinaire réputé pragmatique voire frileux quand il s’agit de voter des réformes sociales importantes, l’électorat du canton a surpris tout son monde.

Ce plébiscite est d’autant plus surprenant que la proposition, jadis rejetée à deux reprises en 2011 et 2014, avait reçu un avis défavorable du parlement local.

Le texte prévoit une rémunération minimum de 23 francs suisses de l’heure (22,50 euros) pour les salariés, soit 2,5 fois plus qu’en France, où le Smic horaire brut s’élève à 10,15 euros, pour 1 539, 42 euros mensuels.

Ce vote quelque peu inattendu s’explique par la crise sanitaire actuelle, qui a engendré une conjoncture économique inédite.

Cette réforme hors du commun, qui devrait surtout profiter aux salariés les plus précaires dont beaucoup sont des femmes, doit toutefois être perçue selon le contexte du coût de la vie en Suisse et en particulier à Genève, l’une des villes les plus chères au monde.

En revanche, les travailleurs frontaliers avec de bas salaires seront, à n’en pas douter, les grands bénéficiaires de ce coup de pouce inattendu.

Source : AFP
Plus d'articles
À lire aussi