Haut-Rhin : des centaines d'élèves ont fait une haie d'honneur pour leur professeure d'EPS qui a pris sa retraite

Dans le Haut-Rhin, une professeure d’EPS a reçu un magnifique cadeau pour son départ à la retraite : ses élèves et collègues lui ont fait une haie d’honneur.

Adieu Madame la Professeure !

Jeudi 30 septembre, le collège Alice Mosnier (Haut-Rhin) a été le théâtre d’une scène émouvante. Les élèves et le personnel de l’établissement ont décidé de célébrer le départ à la retraite de leur professeure de sport de la plus belle des manières.

Une haie d’honneur pour l’enseignante

Ce jour-là, près de 800 élèves se sont réunis devant la sortie du collège pour faire une haie d’honneur à Françoise Moulin. La jeune retraitée a reçu un tonnerre d’applaudissements et une pluie d’acclamations.

Fort heureusement, ce moment émouvant a été immortalisé en vidéo. Sur les images, on aperçoit la reine de la journée taper dans les mains de ses jeunes protégés.

Crédit Photo : Sébastien Kempf / Collège Alice Mosnier 

« Ce jour-là, les collègues m'avaient invité au resto, c'était super sympa, mais je ne m'attendais à rien d'autre. J'étais à 10 000 lieues de penser à une telle chose. Si j'avais su qu'ils me préparaient une sortie comme ça, je me serais cachée..Je ne savais plus quoi penser, tellement c'était fort, avec tout ce monde et ce bruit », a-t-elle indiqué à nos confrères de France 3 Régions.

Une retraite bien méritée pour la professeure de sport

C’est à l’âge de 21 ans que Françoise Moulin a commencé à enseigner au collège Alice Mosnier. Durant 41 ans, cette dernière s’est investie à 100% pour offrir des cours de qualité à ses élèves. Force est de constater qu’elle a réussi sa mission avec succès.

« Pendant toute ma carrière, j'ai voulu motiver mes élèves. J'étais contente de les avoir et ils étaient contents de m'avoir », a-t-elle confié.

À présent, la retraitée compte profiter de sa nouvelle vie même si son métier d’enseignante risque de lui manquer : « Je sens que je suis contente d'être à la retraite, maintenant il faut que je m'occupe un peu de moi et j'ai besoin de repos,en fin de carrière c'est indispensable, et en même temps je suis triste, parce que j'adore mes collègues et que j'ai adoré enseigner, jusqu'à la dernière heure ».