Découvrez 15 histoires dignes d'un film d'horreur racontées par des enfants sur leur « ami imaginaire »... Vous n'allez pas fermer l'oeil de la nuit

Par Demotivateur en partenariat avec Light Out
5 058
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

À l’occasion de la sortie du film « Dans le noir » de James Wan, le 24 août prochain, on vous a concocté une liste de 15 histoires flippantes racontées par des enfants sur leur "ami imaginaire"...

Si votre enfant a un ami imaginaire, il ne faut pas s’inquiéter. Il se laisse transporter par son imagination et son esprit créatif. Cependant, on peut parfois craindre l’isolement de l’enfant en question. Se créer un ami imaginaire parce qu’on en n’a pas dans la vraie vie, c’est triste… Et parfois, de la tristesse au morbide, il n’y a qu’un pas.


Un utilisateur de Reddit a eu l’idée de demander à la communauté de partager les histoires les plus flippantes racontées par des enfants à propos de leurs amis imaginaires. Des témoignages de parents, de sœurs ou de frères qui parlent de ça avec beaucoup de recul mais qui, sur le moment, se sont vraiment posé des questions… à en avoir la chair de poule.


Découvrez 15 témoignages bien glauques sur les enfants qui parlent de leur ami imaginaire :

 

1 – Le Capitaine commanditaire

nihilist.fm


« Le parent d’un de mes élèves m’a raconté lors d’une réunion qu’elle était inquiète pour son fils de 7 ans qui lui parlait d’un fantôme invisible, avec qui il discutait et jouait dans sa chambre. Il disait que le fantôme s’appelait « Le Capitaine », qu’il était un vieil homme blanc avec une barbe. Le garçon a dit à sa mère que Le Capitaine lui confiait que quand le garçon grandirait, son travail serait de tuer des gens et que Le Capitaine lui dirait qui devrait être tué. Le garçon pleurait et disait qu’il ne voulait tuer personne mais Le Capitaine lui répondait qu’il n’aurait pas le choix et qu’il s’habituerait rapidement à tuer. »

 

2 – Kelly, la fille du placard

American International Pictures


« Quand ma fille avait 3 ans, elle avait une amie imaginaire appelée Kelly qui vivait dans son placard. Kelly s’asseyait sur une petite chaise quand elle dormait, elle jouait avec elle, etc… Les trucs typiques d’amis imaginaires. Dans tous les cas, 2 années plus tard, ma femme et moi regardions le nouveau « Amityville », notre fille marchait juste au moment où la fille morte a les yeux noirs dans le film. Loin d’être perturbée, elle a dit : « Ça ressemble à Kelly ». « Kelly qui ? » avons-nous répondu. « Vous savez, la fille morte qui vit dans mon placard. » »

 

3 – Où est passé Roger ?

Hollywood Pictures


« Mon petit frère avait un ami imaginaire, Roger, qui vivait sous notre table à manger. Roger avait une femme et neuf enfants. Roger et sa famille vivaient en paix auprès de nous pendant trois ans. Un jour, mon petit frère nous annonça que Roger ne serait plus là désormais, confiant qu’il l’avait tué, Roger et sa famille. Je ne sais pas s’il s’en rappelle mais son incroyable manque de remords m’avait vraiment troublé… »

 

4 – Émilie, le sujet tabou…

rookiestew.com


« Quand ma sœur avait entre 6 et 7 ans, elle avait une amie imaginaire appelée Émilie. Elle nous a raconté qu’Émilie vivait dans son placard, portait une vieille robe noire, avait de longs cheveux noirs et le même âge que ma sœur. Ma sœur jouait avec elle constamment. Mes parents ont commencé à remarquer que ma sœur agissait bizarrement. Juste assise au centre de sa chambre, à murmurer certaines choses à Émilie, et à être de plus en plus distante vis-à-vis d’eux.


Je me souviens d’un jour spécifique. Mon frère est passé à côté de sa chambre et ma sœur était assise au centre de la pièce. Soudain, elle se retourna et lui siffla. Il s’est mis à avoir peur… Il m’a dit qu’« elle » ne ressemblait même pas à ma sœur. Mes parents ont couru vers sa chambre et je pouvais entendre ma sœur crier aussi fort qu’elle le pouvait : « Dehors ! ».


Je lui en ai parlé récemment, maintenant qu’elle a 24 ans. Elle m’a dit qu’Émilie avait pour habitude de lui dire de faire des choses horribles contre elle-même. Un jour, elle s’est réveillée sur le toit et ne s’est pas rappelé comment elle était montée là-haut. Je ne rigole pas ! Apparemment, Émilie détestait mes parents au plus haut point, et montait ma sœur contre eux. Depuis, ma sœur déteste parler de ça, et je n’ai donc pas osé lui en parler.


Tout ça s’est passé dans notre ancienne maison. Quand nous sommes allés dans une maison différente, Émilie avait disparu. Je n’invente rien de tout cela ! L’amie de ma sœur a causé beaucoup de soucis à ma famille et pendant très longtemps. Je suis juste contente que nous ayons quitté la maison depuis. »

 

5 – « Je ne peux pas le tuer… »

danoah.com


« Quand mon frère était petit, il agissait comme si des esprits lui parlaient à tout instant. Un jour, ma mère l’a entendu dire : « Je ne peux pas le tuer ! C’est mon seul papa ! » »

 

6 – Icy, porteuse de mauvaises nouvelles

Warner Bros


« Au lycée, l’un de mes meilleurs amis avait une petite sœur qui avait entre 5 et 6 ans. Un jour, on est venu chez lui… et alors qu’on attendait qu’il descende au rez-de-chaussée, sa sœur est venue me voir et m’a dit : « Icy m’a dit de te demander si tu savais quand tu allais mourir ». J’ai rigolé de façon nerveuse à la question morbide mais je savais tout sur Icy, son ami imaginaire. Je l’ai même aidée à faire un dessin de lui une fois. Donc j’ai joué le jeu et dit : « Non, bien sûr non ! Personne ne sait. Quand je serais très vieille j’espère ». La fille secoua sa tête et a dit : « Non, Icy veut que je te dise que ce sera pour ce soir… »

 

7 – Les jumeaux télépathes

MGM


« Quand j’avais 16 ans, je faisais du babysitting et je gardais des jumeaux qui étaient en maternelle. Ils parlaient toujours d’un homme en costume de lapin de Pâques, et ils en avaient très peur. Un jour, je les gardais et l’un des deux, Matt, prenait sa douche. J’étais avec son frère en train de regarder la télévision et soudainement, il me dit : « Tu dois aller voir Matt ! ». Quelques secondes plus tard, Matt criait : « Il est là ! Il est là ! ». J’ai couru dans les escaliers et je suis allé vérifier toutes les pièces pour qu’il se calme. Je ne suis pas certaine de quelle partie de l’expérience m’a le plus fait flipper… »

 

8 – L’Amérindien

New Line Cinema


« J’ai un petit frère qui avait un ami imaginaire quand il était plus jeune. C’était aussi un somnambule. Quand il avait 3 ou 4  ans, il a commencé à parler à quelqu’un qu’il appelait Frayu. Il le décrivait comme un homme à la peau mate avec très peu de vêtements sur lui, qui aimait beaucoup chasser dans la nature. Puis, un jour, il nous a dit que Frayu avait pour habitude de vivre à proximité de la maison il y a très longtemps, et qu’ensuite des blancs sont venus et l’ont brûlé vivant, lui et son village. Pas vraiment ce à quoi vous vous attendez de la part d’un garçon de 4 ans... »

 

9 – L’homme au signe de croix

Warner Bros


« Ma fille me parlait d’un homme qui venait toutes les nuits dans sa chambre et faisait un signe de croix sur son front. Je pensais qu’il s’agissait juste d’un rêve. Puis, ma belle-mère m’a envoyé quelques photos de famille. Ma fille a fixé la photo du père de mon mari, qui était mort depuis 16 ans, et m’a dit : « C’est l’homme qui vient dans ma chambre la nuit ». Mon mari m’a dit plus tard que son père avait l’habitude de venir lui faire le signe de croix sur son front quand il était plus jeune. »

 

10 – La punition

ilpuntoh.com


« J’avais 17 ans et je gardais le fils de six ans d’un couple d’amis de mes parents. Il était au lit depuis quelques heures et j’ai entrouvert la porte de sa chambre pour vérifier que tout allait bien. Il n’était pas au lit et quand j’ai ouvert… Je l’ai vu qui se tenait là, dans le coin, face au mur. Le truc le plus glauque que j’ai jamais vu ! Je lui ai demandé ce qu’il faisait et tout ce qu’il a fait c’est se retourner, sourire et mettre son doigt sur ses lèvres en me disant « Chuuuut ! Laisse-nous, c’est ma punition… ».

 

11 – Tracy

pineasy.net


« Quand ma nièce avait 4 ans, elle avait un ami imaginaire, dont je ne me souviens plus le nom. Elle le blâmait souvent pour les choses qu’elle faisait et nous disait que celle-ci regardait Scooby Doo avec elle. Un jour, je me demandais pourquoi je n’en savais pas plus sur elle. Alors, je lui ai demandé. Puis, elle m’a dit que c’était une fille et qu’elle était morte. Je lui ai dit : « Ok, est-ce qu’elle a un travail ? ». Elle m’a répondu : « Elle fait ce que papa fait ». Ce qui signifie que son amie imaginaire était policière.


Je lui ai demandé : « Où est-ce que ton amie imaginaire policière travaille ? » Et elle me dit : « Juste à côté de là où papa travaille (…) Je l’ai rencontrée quand j’étais dans le ventre de maman. Elle la touchait quand j’étais à l’intérieur. »


Quelques mois avant la naissance de ma nièce, ma cousine Tracy avait trouvé la mort. Elle avait été percutée par un train. Elle adorait regarder Scooby Doo et elle était aussi policière, dans la ville à côté où mon beau-frère l’est, le père de mes nièces. L’amie imaginaire de ma nièce était donc ma cousine. Il n’y avait aucun moyen qu’elle soit au courant de tant de choses à son âge… »

 

12 – Phobie

Vertigo Entertainment


« Quand mon enfant avait 4 ans, nous regardions un documentaire sur le Titanic. Ils montraient une image des schémas de la chaufferie et la caméra faisait un panoramique de gauche à droite sur les plans. Il a pointé la télé du doigt et a dit : « C’est faux. Les chaudières étaient de l’autre côté, et moi j’étais juste là. ». Puis, il a pointé un petit coin de la chaufferie et a dit : « C’est là que j’étais, et c’est pour ça que je déteste l’eau maintenant. »

 

13 – « Le Diable arrive »

the-line-up.com


« Quand ma fille aînée avait deux ou trois ans, elle avait deux amis imaginaires, Dodo et DeeDee. C’étaient des amis imaginaires typiques. Elle leur parlait et jouait avec eux, et me parlait de leurs vies. Puis un jour, quand elle avait trois ans, elle parlait à son jouet en téléphone quand je suis rentrée dans la chambre. Elle a raccroché et m’a dit (avec une voix plate et une expression impassible) : « Le Diable arrive ».

 

14 – La sœur de Tony

American International Pictures


« Quand mon fils avait 4 ans, il demandait qui était cette fille qui était dans le salon. Ça a fait flipper ma femme et moi, parce qu’il n’y avait personne dans le salon. Un jour après qu’il a posé la question, je lui ai demandé à quoi ressemblait cette fille en question. Mon fils m’a répondu qu’elle était toute ‘plate’. Quelques mois ont passé et mon fils reposa la question que deux fois.


Ma femme et moi laissions couler jusqu’au jour où, curieux à propos de la fille, je demandais à mon fils à ce qui était arrivé à la fille en question. Il me répondit : « Elle est la sœur de Tony. Il te dit bonjour ». Mon meilleur ami d’enfance s’appelait Tony. J’ai vu sa petite sœur se faire rouler dessus par une voiture quand j’avais six ans. Tony s’est suicidé quand j’en avais 16 ».

 

15 – L’ami mauvais

vk.com


« Un de mes potes est allé dîner chez l’un de ses professeurs de lycée, sa femme et leur fils de 4 ans. Ce dernier n’arrêtait pas de regarder nerveusement le couloir situé derrière mon pote. Le professeur demanda à son fils s’il voyait l’un de ses amis. Le fils acquiesça. « Bon ami ou mauvais ami ? » demanda le professeur. « Mauvais ami » répondit le fils. Mon ami lui demanda : « Pourquoi est-il mauvais ? ». Le garçon regarda mon ami et lui murmura : « Il a des mains aiguisées… ».


Des histoires flippantes à donner la chair de poule, dignes du prochain film d’horreur produit par James Wan, intitulé « Dans le noir » ! Prévu pour une sortie dans les salles le 24 août prochain, ce film raconte l’histoire d’une famille qui cherche à percer le mystère d’une créature terrifiante qui apparaît seulement quand les lumières s’éteignent la nuit. Découvrez la bande-annonce ci-dessous, on vous jure que vous ne voudrez plus rester dans le noir…


Flippantes ces histoires n'est-ce pas ?

VIDEO : Une éclipse solaire totale aura lieu le mardi 2 juillet !