Un élevage de faisans, destinés à la chasse, épinglé par l'association L214

4 558partages

Des images montrant les terribles conditions d’élevage de gibiers, destinés à devenir des proies pour les chasseurs, viennent d'être révélées.  Attention, certaines séquences peuvent choquer.

L214 est de retour et s’attaque cette fois aux élevages de faisans, destinés à la chasse !

Publicité

Dans une vidéo rendue publique ce jeudi, l’association de défense des animaux dénonce en effet les conditions terribles d’un élevage des Deux-Sèvres, dans lequel elle s’est infiltrée.

Celui-ci se situe dans la commune de Missé et appartient à la société Gibovendée, leader européen dans le secteur de l’élevage de gibiers de chasse.

« Des millions de faisans et perdrix sont élevés pour devenir de la chair à fusil », dénonce L214

Sur les images filmées par L214, on peut voir des dizaines et des dizaines de faisans et perdrix élevés et entassés dans des cages alignées par centaines. Des pauvres animaux qui sont ensuite lâchés dans la nature, quelques heures seulement avant l’ouverture de la chasse.

« Une fois lâchés, ils se retrouvent totalement démunis, inadaptés, ne savent pas comment se nourrir ni éviter les prédateurs, et beaucoup d’entre eux errent au bord des routes telles des poules égarées », déplore ainsi le naturaliste Pierre Rigaux, qui a contribué à cette enquête à charge.

La vidéo montre également la dure réalité de la vie en cage pour ces oiseaux condamnés. Certains, parfois à l’agonie, se coincent la tête dans le trou destiné à la ponte des œufs quand d’autres sont déjà morts.

« Sur ces images, la chasse apparaît sous son vrai jour : on est très proche de la chasse à la gallinette cendrée. Ainsi des millions d’animaux sont élevés pour devenir de la chair à fusil », dénonce Sébastien Arsac, porte-parole de l’association L214.

Selon cette dernière, 9 faisans sur 10 tués à la chasse proviennent des élevages de ce type en France.

Pour rappel, 14 millions de faisans et 5 millions de perdrix sont élevés chaque année pour servir de proies aux chasseurs.

Source : L 214
Plus d'articles