Ils arrivent à rentrer partout sans dépenser un seul sou en portant... un gilet de sécurité. Et ils ont passé une superbe journée !

Par
1 735
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

David Allegretti, journaliste chez Vice, a raconté une journée assez particulière vécue avec l’un de ses amis à Melbourne, en Australie. Affublés d’un gilet fluorescent, ils ont pu rentrer partout sans dépenser le moindre sou. Au programme : cinéma, zoo et concert de Coldplay.


En partant du postulat que l’espace public était bien hiérarchisé, David Allegretti et son ami Sean ont eu l’idée de se « travestir » en portant un gilet fluorescent de sécurité, convaincus que cela les aiderait à avoir accès partout : « Quand vous voyez un mec avec un gilet jaune fluo enjamber une barrière ou passer tout droit devant un videur, vous supposez qu’il est là pour réparer quelque chose. C’est la raison pour laquelle un gilet fluo vous sera utile toute votre vie. »

Vice / Sean Foster


Ils se sont alors rendus dans un magasin spécialisé afin d’acheter les gilets et des faux talkies-walkies pour compléter la panoplie. Ils ont commencé tranquillement en tentant de rentrer gratuitement au cinéma : « Vêtus de nos gilets fluo, Sean et moi sommes passés devant le gars du comptoir de l’entrée et sommes rentrés dans la première salle sur notre chemin. Un véritable jeu d’enfants ».

Vice / Sean Foster


Après un essai concluant, ils ont voulu corser un peu leur mission et se rendre au zoo : « On a flâné pendant 15 minutes à l’entrée. On roulait des cigarettes et on fumait pour masquer notre appréhension. Aucun de nous deux ne pensait que ça pouvait marcher. Sans exagérer, marcher devant les guichets ressemblait au débarquement de Normandie. Lorsque le moment est venu on était tétanisés. Finalement, on a fini par doubler la file tout naturellement. Sur le chemin, Sean a même lancé un « bonne journée » au vendeur de tickets. On n’arrivait pas y croire. Une fois à l’intérieur, on s’est mis à rire comme des collégiennes ».

Vice / Sean Foster


Visiblement, leur visite du zoo était de plus en plus surréaliste au fur et à mesure de la journée. Pleinement à l’aise dans leur gilet fluorescent, David et Sean se sont pris au jeu et tout le monde, des employés du zoo aux visiteurs, les prenaient pour des employés : « Les lémuriens sont mes animaux préférés mais l’enclos était fermé pour une raison inconnue. Une famille est venue me voir. Ils pensaient que je travaillais ici et m’ont donc demandé si l’enclos allait rouvrir. Je leur ai dit que je m’occupais de tout ça et j’ai dégainé mon faux talkie-walkie pour « régler le problème ». »

Vice / Sean Foster


Après une belle journée au zoo, les deux amis réalisaient à quel point l’uniforme inspirait de la confiance vis-à-vis d’autrui. Excepté lorsqu’il a fallu monter dans ce bus pour touristes : « Le chauffeur ne s’est pas laissé avoir » dit-il.

Vice / Sean Foster


Plus tard, les deux acolytes retournent en ville puis Sean indique à David que Coldplay passe en concert ce soir-là. Forcément, ils sont allés tenter leur chance en troquant leurs gilets jaunes pour des gilets orange, afin de se confondre avec les autres membres de la sécurité.

Vice / Sean Foster


« Pour être totalement honnête avec vous, rentrer dans le stade n’a pas été facile. On a dû se présenter à plusieurs entrées différentes et revenir plusieurs fois sur nos pas, mais on était relativement calmes par rapport à l’enjeu. À notre grande surprise, tout s’est plutôt bien passé. Au final, on a réussi à rentrer. (…) Je n’ai jamais été un grand fan de Coldplay, en fait. Sauf que ce jour-là, en matant gratuitement le groupe de Chris Martin grâce à un vulgaire gilet, tout a changé ».

Vice / Sean Foster


Et voilà la journée qui se termine en musique pour Sean et David, qui s’en souviendront longtemps. Leur expérience a confirmé leur théorie de base car grâce au port du gilet de sécurité, ils ont pu rentrer dans trois lieux différents. On vous propose d'aller faire un tour sur les pages Instagram de David et de Sean.

Source : Vice
Commentaires
Vous aimerez aussi