La fascinante et effroyable beauté des lieux abandonnés : ce photographe visite des endroits oubliés par les hommes et réalise des clichés troublants qui semblent provenir d'un autre monde !

Par
1 998
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Lorsqu'on parle d'explorateurs, on s'imagine toujours de vastes espaces, des temples mayas ou bien des jungles sauvages... Pourtant, parfois, il n'y a pas besoin de chercher aussi loin pour trouver des endroits complètement fous — les villes et tous les lieux secrets qu'elles renferment, peuvent également être de fascinants terrains de jeu pour tous ceux qui rêvent d'aller là où nul homme n'a jamais posé le pied.

L'Exploration Urbaine, ou Urbex, c'est l'art de s'infiltrer dans des endroits où personne n'est, normalement, supposé aller. C'est se rendre dans des endroits interdits, inaccessibles, dangereux — parfois un peu tout cela à la fois ! Si certains se sont fait une spécialité d'escalader les gratte-ciel vertigineux pour se rendre sur les toits, tels des alpinistes des villes, d'autres préfèrent s'aventurer dans les profondeurs de dédales abandonnés, explorer des centrales électriques ou des usines abandonnées, à l'instar de profanateurs de tombeaux égyptiens. 

David de Rueda, pour sa part, s'est fait une spécialité d'explorer des lieux abandonnés. Ce talentueux photographe français livre ainsi de fascinants portraits, empreints de poésie et de mystère, de ces constructions humaines que l'on a laissé en pâture aux assauts du Temps. Justement, ces clichés semblent complètement échapper à toute forme de temporalité : sont-ils figés dans le passé... ou dans le futur ? 

1. The Mothership (Tallinn, Estonie)

© David de Rueda

"Linnahall est une ancienne salle de concert à Tallinn, en Estonie. Une exposition de deux minutes m’a permis de révéler l’architecture du lieu, habituellement plongé dans l’obscurité. Le cadrage centré confère à la photographie sa puissance, attirant le regard droit au centre. À mes yeux, on dirait un vaisseau spatial."

2. Frozen stars (Alpes Italiennes)

© David de Rueda

"Cette station radar abandonnée se trouve dans les montagnes italiennes. Après près de trois heures de marche dans 50 cm de neige, nous avons atteint ces immenses antennes gelées. Pleine lune, ciel dégagé, neige omniprésente : l’atmosphère était irréelle. J’ai voulu créer quelque chose de post-apocalyptique, perdu au milieu de nulle part."

3. High Frequency (Moscou, Russie)

© David de Rueda

"Cette photo a été prise dans une centrale électrique expérimentale désaffectée près de Moscou, étroitement gardée par plusieurs chiens. Après une petite discussion pour tâcher de le persuader, le gardien nous a laissés entrer. Alors que le soleil se couchait, je n’ai eu que quelques minutes pour trouver le point de vue idéal. Un oiseau qui passait par là a ajouté une touche supplémentaire de poésie à la scène."

4. Time Implosion (Tchernobyl , Ukraine) 

© David de Rueda

"Une pièce inconnue dans un ancien hôpital de Pripyat, on dirait que le four a explosé au centre de la pièce et tout détruit autour de lui."

5. Eternal Wait (Tchernobyl , Ukraine) 

© David de Rueda

"La salle d’attente dans les ruines de l’hôpital de Pripyat. Ce sont les couleurs et la végétation en décomposition dans la pièce qui ont attiré mon regard. Vous avez l’impression que le temps s’y est figé."

6. Sun Dust (Tchernobyl , Ukraine) 

© David de Rueda

"Le deuxième jour de notre séjour à Pripyat, j’ai eu la chance d’assister au lever du soleil depuis le toit du plus haut immeuble de la ville, le Fujiyama. Les rayons du soleil se frayaient un chemin à travers la ville morte, redonnant vie au lieu pendant quelques courtes secondes."

7. Nuclear Fall (Tchernobyl , Ukraine) 

© David de Rueda

"Nous sommes à l’intérieur d’une tour de refroidissement d’une centrale nucléaire à Tchernobyl qui n’a jamais été achevée. Les tours de refroidissement sont impressionnantes vues de l’extérieur, mais plus encore depuis l’intérieur. Au milieu de cette architecture brute, mon personnage contemple la grandeur oubliée."

8. Beyond Time (Budapest, Hongrie)

© David de Rueda

"Pour accéder à cette centrale électrique abandonnée proche de Budapest, en Hongrie, nous avons dû explorer, ramper et escalader. Il nous a fallu pénétrer dans la centrale par le couloir d’acheminement du charbon, une structure montante de 100 mètres de long, emplie de poussière et de rayons de soleil : l’endroit idéal pour créer cette « apparition » et rendre hommage aux fantômes peuplant cette structure."

9. The One (Budapest, Hongrie)

© David de Rueda

"Cette photo a été prise depuis l’intérieur de la centrale électrique abandonnée près de Budapest, en Hongrie. C’est un lieu impressionnant, vaste, regorgeant de machines abandonnées et empreint d’une atmosphère terrifiante. J’avais l’impression d’être plongé dans un film de science-fiction et j’ai voulu créer mon propre univers avec cette photographie."

10. Time Capsule (Budapest, Hongrie)

© David de Rueda

"À Budapest, j’ai exploré ce cimetière de trains abandonné. Situé au cœur d’un dépôt de trains en activité, je me sentais comme un enfant échappant quelques heures durant à la réalité pour se promener dans un monde imaginaire habité par des monstres d’acier."

11. The Signal (BuzludzhaBulgarie)

© David de Rueda

"Sous la salle du congrès du Buzludzha, j’ai découvert un lieu qui semblait situé sur une autre planète. Je me suis servi de ma lampe de poche pour l’éclairer et découvrir que tout était recouvert de givre."

12. The Lost Era (Buzludzha, Bulgarie)

© David de Rueda

"Voici le monument du Buzludzha en Bulgarie. J’ai décidé de l’explorer de nuit, défiant l’épais brouillard qui ceinturait la montagne, pour vivre une rencontre du troisième type !"

13. Lost in Space (Kazakhstan)

© David de Rueda

"Cette photo est le fruit d’un trajet en voiture de 180 kilomètres en plein désert du Kazakhstan, suivis de 45 kilomètres de marche dans une zone à l’accès fortement réglementé. À notre arrivée, elles nous attendaient : deux reliques soviétiques de la conquête de l’espace dans un immense hangar abandonné. C’est peut-être la scène la plus épique qu’il m’ait été donné de voir depuis que j’utilise un appareil photo."



De nombreuses autres photos, toutes plus fascinantes les unes que les autres, sont visibles sur le site de David : on peut y voir des hôtels abandonnés, des églises, des parcs d'attractions, des banques et même des cimetières d'avions ! Totalement tombés dans l'oubli, ces lieux ont cependant été immortalisés par le photographe, toujours avec un style très particulier qui leur confère un côté magique et irréel, comme si ces scènes étaient sorties d'un rêve.

David a également tourné dans plusieurs films afin de présenter sa passion pour l'exploration urbaine, dont un documentaire de 45 minutes que vous pouvez visionner sur la plateforme vidéo de RedBull TV.

Il a également réalisé plusieurs films, dont un moyen-métrage qui montre ses explorations dans des lieux abandonnés aux États-Unis, intitulé Urban Escape.





Source : davidderueda.com
Commentaires