Le corps momifié d'un ours des cavernes, vieux de plusieurs milliers d'années, a été découvert en Sibérie

1 899partages

Le corps momifié d’un ours des cavernes a récemment été découvert en Sibérie, offrant aux chercheurs une opportunité unique d'en apprendre davantage sur une espèce dont on ignore encore beaucoup de choses.

C’est une découverte unique en son genre, une première dans l’histoire de la science !

La carcasse d’un ours des cavernes, dont l’espèce a disparu il y a plus de 10 000 ans, a été retrouvée dans un très bon état de conservation sur l’île de Grande Liakhov, située dans l’archipel de la Nouvelle-Sibérie, au nord-est de la Russie.

Ce sont des éleveurs de rennes locaux qui ont mis au jour la dépouille quasi-intacte de l’ursidé.

La carcasse de cet ours des cavernes, dont l'espèce a disparu il y a 15 000 ans, est en parfait état

Dans un article publié le 12 septembre dernier, le Siberian Times raconte les coulisses de cette découverte, qui s’avère bel et bien exceptionnelle car seuls des os appartenant à cette espèce (ou sous-espèce), aujourd’hui disparue, avaient été jusqu’alors été déterrés.

Si l’on en croit les premières analyses, le corps momifié de cet ours aurait entre 22 000 et 39 500 ans. Ses restes ont été envoyés à l’Université fédérale du Nord-Est (NEFU) à Iakoutsk, avec pour objectif de réaliser une analyse plus approfondie afin de déterminer son âge exact.

L’état de conservation exceptionnel de cette carcasse représente en effet une aubaine pour les scientifiques, car les os séparés dont ils disposaient jusqu’à présent ne permettaient pas d’étudier en profondeur l’ours des cavernes (Ursus spelaeus), qui demeure un animal encore méconnu.

Ce dernier est une espèce ou sous-espèce préhistorique qui vivait en Eurasie au Pléistocène moyen et tardif.

L'ours des cavernes a disparu il y a environ 15 000 ans.

Source : Siberian Times
Plus d'articles