Découvrez le secret de cette plante qui pousse sans être arrosée depuis près de 50 ans

Lorsque David Latimer a planté une graine dans une bouteille en verre le dimanche de Pâques 1960 par pure curiosité, il ne se doutait pas qu'elle s'épanouirait en une masse de verdure qui resterait intacte pendant plusieurs décennies. Surtout qu’elle n’a pas reçu d’eau depuis plus de 40 ans !

Crédit : BNPS

À voir aussi

Aujourd'hui, plus d'un demi-siècle après son installation, ce petit jardin abrité dans une bouteille scellée pousse toujours aussi vigoureusement, remplissant entièrement cette dernière d'une vie végétale luxuriante, bien que la dernière fois que Latimer l'ait arrosé remonte à 1972. Oui oui, vous avez bien lu, sa plante a poussé et s’est développée d’une manière tout à fait impressionnante alors qu’il ne lui donne pas d’eau.

Après avoir versé un peu de compost dans l’énorme vase, Latimer a utilisé un fil de fer pour y déposer avec précaution une graine de spiderworts, puis il a ajouté une pinte d'eau au mélange. La bouteille a été fermée et placée dans un coin ensoleillé, et la magie de la photosynthèse a pris le relais. Et ce qu’il y a d’exceptionnel, c’est que comme mentionné précédemment, à l'exception d'un seul arrosage en 1972, ce jardin en bouteille a été complètement coupé de l'eau et de l'air frais, mais a tout de même réussi à former son propre écosystème autosuffisant.

Crédit : BNPS

La plante de David Latimer a reçu qu'une seule fois de l'eau en près de 50 ans

Grâce à la photosynthèse, les plantes acquièrent l'énergie nécessaire à leur croissance en absorbant la lumière du soleil. L'oxygène est créé au cours de ce processus, l'humidité s'accumule à l'intérieur de la bouteille et les végétaux qui s’y trouvent peuvent ainsi profiter d’une sorte de très légère « pluie » qui s’abat alors sur eux et leur permet de vivre. Les feuilles qui tombent au fond de la bouteille pourrissent et produisent le dioxyde de carbone nécessaire à la photosynthèse et à la nutrition.

Il est étonnant de constater qu'avec juste un peu de lumière du soleil, les plantes peuvent prospérer même dans cet environnement unique aux ressources très limitées. David Latimer, qui a maintenant 80 ans, espère transmettre sa bouteille à l’histoire incroyable à ses enfants adultes lorsqu'il ne sera plus là, et qu’eux en feront également de même afin que la plante continue à fasciner les futures générations de sa famille.

Crédit : BNPS

Incroyable n’est-ce pas ?

Source : My Modern Met