Voici Paul Duan, ce surdoué qui propose une solution pour en terminer avec le chômage en France !

Par
4 231
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Du haut de ses 22 ans, Paul Duan est un jeune français qui a de la suite dans les idées ! En pleine négociation sur la loi travail de la ministre Myriam El Khomri, les innovations qu’il propose résonnent fort dans les médias. En véritable surdoué des algorithmes et de la big data (données informatiques, ndlr), il a signé, le 21 janvier dernier, un partenariat avec Pôle Emploi qui pourrait permettre de venir à bout du chômage. Rien que ça !

@BayesImpact

Comment ?

Si Jean Bassères, directeur général de Pôle Emploi, lui a ouvert la base de données de son entreprise, c’est qu’il croit dur comme fer en son projet. Ce dernier vise à créer une application permettant d’accompagner les chercheurs d’emploi de façon beaucoup plus personnalisée que ce qui se fait actuellement. L’idée, c’est que l’application propose des offres et des formations totalement adaptées au profil professionnel de chaque personne. Une application qui se rapproche de l’idée du site d’emploi Qapa.fr, qui fait se rencontrer les employeurs et les futurs employés par « affinités » de compétences.
Une première version du portail devrait être disponible au printemps, quant à la version définitive, elle est prévue pour la fin d’année. Et quand on connaît la complexité actuelle du système Pôle Emploi, nul doute que l’arrivée de Paul Duan pourrait bien être une petite révolution.

Des expériences passées réussies

Avant de s’attaquer aux problèmes de la France, le jeune entrepreneur avait déjà fait ses armes et preuves aux États-Unis. Là-bas, il a notamment aidé les services ambulanciers en leur créant une sorte d’Uber spécialisé, de façon à les rendre plus efficaces. De plus, il a permis à des entreprises de microcrédits de détecter et de réduire les risques de fraude. Il vient aussi de signer un contrat avec 19 hôpitaux américains pour lesquels il a proposé un algorithme qui permettrait d’analyser précisément les dossiers de chaque patient dans le but de limiter les complications médicales.

Au vu de son génie, Paul Duan aurait pu choisir de répondre aux appels du pied de grandes entreprises comme Paypal ou Eventbrite, qui lui promettaient de gagner beaucoup d’argent. Au lieu de ça, au printemps 2014, il a préféré lancer sa propre ONG : Bayes Impact. Preuve que le jeune homme ne cherche pas la gloire, mais simplement d’améliorer la vie du plus grand nombre. « Bayes Impact est une ONG à but non lucratif, pas une société commerciale. Paul Duan travaille dans une logique bienveillante de recherche du bien commun, proche de la notion de service public. Sur des grandes causes aux États-Unis, il a déjà montré que la donnée apporte des services nouveaux », raconte Reynald Chapuis, directeur de l'innovation chez Pôle Emploi.

@FrenchMorning

Une enfance marquée par la nostalgie…

Et à travers tous ces choix personnels, nul doute que son histoire ainsi que son enfance l’ont guidé. Paul Duan a grandi dans la ville de Trappes, une banlieue parisienne défavorisée et difficile. Dans une atmosphère familiale où la nostalgie du pays d’origine, la Chine, pesait énormément. Pendant son adolescence, il a d’ailleurs traversé une longue période de dépression. « Il a fallu que je trouve une raison de vivre, d'être utile. J'avais les compétences, la volonté, je voulais changer les choses, alors j'ai créé une ONG deux ans après avoir travaillé dans la Silicon Valley, afin de pouvoir compiler les meilleurs savoirs d'ingénierie informatique et devenir la plus performante possible. Je voulais une ONG. Pas autre chose. »

Ce parcours parsemé d’embûches, il s’en sert pour avancer. Aujourd’hui, c’est aussi son histoire qui le rend si altruiste, qui lui donne envie de rendre ce monde meilleur. Grâce à son seul projet de big data, Paul Duan estime pouvoir faire baisser le chômage de 10%. Ce chiffre ne prend en compte aucune modification du Code du travail ni aucune reprise économique. Et quand on sait le mal qu’a le gouvernement pour faire reculer le nombre de chômeurs en France, pas étonnant qu’on lui déroule tapis rouge !


Qu’en pensez-vous ?
La vidéo de deux enfants, meilleurs amis au monde, courant l'un vers l'autre pour s'enlacer fait fondre la toile
Source : Le Figaro
Commentaires