Des chercheurs ont percé le secret derrière le regard si mignon des chiens

Par
463
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Une étude dévoilée dans les Compte-rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS) suggère que les chiens ont des muscles plus développés autour des yeux que les loups. Un développement musculaire particulier qui leur permet d’agrandir leur regard, mais surtout de les rendre plus attachants à nos yeux.

L’aspect si attachant des chiens qui fait plier tout maître à ses désirs, même aux pires bêtises, serait donc dû à deux muscles qui se trouvent au niveau des sourcils qui les aideraient à avoir l’air triste. Une technique "de manipulation" qui est aussi maîtrisée par les bébés humains.

Cette découverte a été faite après que les chercheurs ont disséqué des cadavres de chiens domestiques et de loups sauvages. Les animaux disséqués n’ont pas été tués pour la bonne réalisation de l'étude. D’après eux, les chiens ont divergé il y a environ 33 000 ans, les deux muscles formés autour des yeux des chiens ne sont pas présents chez les loups.

Crédit : Chien / Shutterstock

Pour autant, celle-ci a été menée sur quatre loups et six chiens domestiques, il faudrait en disséquer davantage pour confirmer un quelconque lien.

Dans l’autre partie de l’étude, les scientifiques ont filmé des interactions de deux minutes entre des chiens et un humain inconnu, puis entre des loups et un humain pour voir les éventuelles différences.

Anne Burrows, professeure à l'université Duquesne de Pittsburgh, et coauteure de l'étude, souligne que "cela les aide à agrandir leurs yeux, comme le font les bébés. Cela déclenche une réaction de protection chez les gens".

En 2015, une étude menée par des chercheurs au Japon indiquait que l’échange de regards entre des chiens et leurs maîtres menait à un pic mutuel d’hormone de l’amour ocytonine.

Désormais, les chercheurs souhaiteraient étudier d’anciennes races de chiens pour analyser les potentielles évolutions, mais également d’autres espèces proches des êtres humains comme les chevaux ou les chats.

Source : PNAS
Chercheurs Secret Mignon Chiens
Commentaires