Suite aux dérives, les trottinettes électriques bientôt interdites aux mineurs à Paris

Bouton whatsapp

C’est officiel : les trottinettes électriques en libre-service seront interdites aux mineurs dès la semaine prochaine à Paris.

À partir du lundi 28 novembre, les mineurs n’auront plus le droit d’utiliser des trottinettes électriques, disponibles en libre-service à Paris.

À voir aussi

Crédit Photo : Istock

Comme le précisent nos confrères de BFMTV, cette annonce a été communiquée ce jeudi 24 novembre par les opérateurs de trottinettes Dott, Lime et Tier lors d’une conférence de presse.

«Nous avons de manière conjointe, sur la mise en place de l'âge des utilisateurs, décider l'interdiction aux mineurs», a indiqué Alex Souter, président France de Tier Mobility. Cette mesure sera encadrée par un contrôle renforcé avec vérification automatique de la carte d’identité des usagers, explique de son côté le site Actu.fr.

Les trottinettes électriques seront équipées d’une plaque d’immatriculation

Autre information : les véhicules parisiens seront également dotés d’une plaque d’immatriculation : «Nous les mettons dans l’objectif de rendre nos usagers plus responsables», a confié le responsable français.

Toujours selon le site d’information, les mesures citées font partie de la liste comportant onze propositions soumises à la mairie de Paris, en octobre dernier. Le but ? Répondre aux «problématiques de circulation et de stationnement reprochées aux compagnies», rappelle le média.

Crédit Photo : istock

«Soit il y a une amélioration significative de la situation et les trottinettes trouvent leur place dans l'espace public sans provoquer de trouble, de danger supplémentaire, notamment pour les piétons,soit nous envisageons la suppression totale des trottinettes électriques en libre-service à échéance du contrat en octobre 2022», avait déclaré à l’AFP David Belliard, l’adjoint EELV à de la mairie PS Anne Hidalgo, chargé notamment des transports.

Source : BFMTV
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter