Vannes : excédés par le trafic de drogue, des riverains placardent de fausses petites annonces recrutant des... dealers

753partages

Des vraies fausses petites annonces recrutant des... dealers et des guetteurs ont été placardées à Vannes. Une bien curieuse action qui découle en réalité d'un ras-le-bol de la population locale. Explications.

« Dans le cadre du développement du trafic de drogues au bois de Kermesquel, nous recherchons rapidement dealer et guetteurs. Salaire net d’impôt : 200 € par jour. Pour postuler, se faire connaître dans le parc. ».

Tels sont les mots que l'on peut lire sur des affiches placardées dans plusieurs arrêts de bus de Vannes (Morbihan). On vous rassure tout de suite, ces petites annonces un brin provocatrices ne sont pas le fait de petits trafiquants culottés, mais bien de riverains excédés par l'omniprésence de la drogue dans leur quartier.

Plusieurs d'entre eux, résidant aux alentours du parc de Kermesquel, ont en effet décidé de taper du poing sur la table avec cette initiative pas banale, qui a pour but de dénoncer le trafic de stupéfiant devenu monnaie courante dans ce lieu, pourtant destiné aux loisirs et à la détente.

Le combat de ces habitants dure en réalité depuis le mois de mars dernier et plusieurs opérations du type ont déjà été menées afin de sensibiliser l'opinion et surtout alerter la municipalité quant aux dangers de ces trafics qui gangrènent cette partie de la commune, qui a d'ailleurs gagné un bien triste sobriquet, ces derniers temps : « Vannes la stupéfiante ».

Avec ce placardage qu'ils espèrent dissuasif, les riverains veulent ainsi interpeller le plus grand nombre en expliquant notamment quel est le véritable rôle des délinquants qui ont pris possession des lieux.

« Avertir de l’arrivée de la police, accueillir les clients (100 à 200 personnes par jour), intimider les riverains et les dissuader de pénétrer dans le bois. »,  peut-on lire ainsi sur les affiches.

Nul doute qu'une telle action ne laissera personne indifférent !

Source : Ouest France
En vidéo : Quand les marques envahissent les cinémas pour des opérations marketing
Plus d'articles
Dernières news
En ce moment