Deux nouvelles planètes habitables ont été découvertes à douze années-lumière de la Terre

Par
14 362
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Des chercheurs ont découvert "deux cousines" de la Terre ! Elles se trouvent autour de l’étoile Teegarden et seraient à une distance compatible grâce à la présence d’eau et des températures supportables.

Comme l’affirme la revue Astronomy & Astrophysics, une équipe de scientifique a découvert deux planètes avec une masse presque identique à celle de la Terre. Celles-ci pourraient bel et bien orbiter autour d’une étoile située à près de douze années-lumière de notre système solaire.

D’après les chercheurs de l’université de Göttinger, en Allemagne, de l’eau pourrait se trouver à la surface de ces planètes et les températures resteraient largement supportables.

Crédit photo : La vue sur une exoplanète depuis l'espace en plein lever de soleil / Shutterstock

En plus de se situer à une distance suffisante de leur étoile pour abriter la vie, son âge, estimé à au moins huit milliards d’années ferait que la vie a eu le temps de se développer.

Matthias Zechmeister, membre de l’Institut d’Astrophysique de l’Université de Göttinger, souligne que « les deux planètes ressemblent aux planètes rocheuses de l'intérieur de notre système solaire ».

Teegarden est une naine ultra-froide qui n’atteint que 9% de la masse de notre Soleil et qui brille presque 10 fois moins que lui.

Crédit photo : Lever du soleil sur des exoplanètes dans un système d'étoiles exotiques/ Shutterstock

L’instrument Carmenes de l’observatoire espagnol de Camar Alto a observé pendant trois ans cette étoile pour y étudier les irrégularités provoquées par la présence de planètes en orbite.

Les plus de 200 mesures ont permis d’établir que chacun de ces astres aurait une masse égale à 1,1 fois celle de la Terre. L’une d’entre elles orbiterait en seulement 4,9 jours, alors que l’autre aurait une orbite de 11,4 jours.

Autre point favorable, les scientifiques ont noté que l’étoile Teegarden paraissait stable, elle ne présentait pas de signes de grandes éruptions solaires ou d’autres phénomènes pouvant menacer la vie.

Découvertes Terre
Commentaires