Elle achète une jument maltraitée pour 45 euros à peine, afin de la sauver et de lui redonner goût à la vie : c'est beau !

2 507partages
Le hasard fait parfois très bien les choses. Kimberly Lewis, une jeune américaine amatrice de chevaux, décide de réaliser un rêve d’enfant : adopter un cheval. À la recherche de la perle rare, Kimberly croise le chemin de Dolly, une jument maltraitée dans un état très critique. Décidée à la prendre sous son aile, elle sauve la vie d’un animal d’un destin funeste.
@Facebook/Kimberly Lewis
Kimberly Lewis est à deux doigts de réaliser un rêve de gosse : adopter un cheval. Déterminée à trouver un compagnon qui lui corresponde, la jeune femme part à la rencontre de ces êtres majestueux et écume les élevages, à la recherche de son futur animal. Une étape importante pour Kimberly, qui veut ressentir un lien réel, une connexion qui s’établit avec son futur ami.

Lorsqu’elle fait la rencontre d’une jument solitaire dans le coin d’un refuge pour chevaux, Kimberly s’arrête net. Le cheval, loin d’être en bonne santé, battu par son ancien propriétaire, semble être particulièrement mal au point : « c’était un spectacle navrant » se souvient Kimberly, touchée en plein cœur.
@Facebook/Kimberly Lewis
« [Dolly] avait la peau sur les os lorsque je l’ai vue pour la première fois. Elle était sale, négligée, ses poils étaient emmêlés et ses sabots très abîmés ». De plus, Dolly pesait 360 kg environ, soit la moitié du poids d’un cheval adulte moyen et en bonne santé. Très vite prise d’affection pour la bête, Kimberly comprend vite qu’elle avait enfin trouvé ce lien de proximité qu’elle cherchait tant avec un animal. Dolly était le cheval qu’elle avait toujours cherché.

« Ce qui m’a marqué, ce sont ses yeux, si sombres, vides de toute émotion… c’était comme si elle ne voulait plus vivre » raconte Kimberly. « J’ai voulu lui donner la chance d’être heureuse, de courir, de jouer, de profiter de sa vie comme chaque être vivant devrait pouvoir le faire ». 
@Facebook/Kimberly Lewis
Il n’est pourtant pas conseillé d’adopter sans réfléchir un animal au passé aussi douloureux. Mais Kimberly n’avait pas peur : elle savait qu’en achetant ce cheval, elle se portait responsable d’un être traumatisé et fragile émotionnellement et physiquement, et qu’il fallait lui donner beaucoup d’amour et d’attention. D’ailleurs, le sort de la jument était très incertain, impossible de savoir si Dolly pouvait véritablement se rétablir, tant les dommages étaient importants.

C’est ainsi qu’en mai 2015, Kimberly adopte Dolly pour 50$ (environ 45€). Un an plus tard, la transformation de l’animal est tout simplement incroyable : méconnaissable, Dolly n’a plus rien à voir avec la jument triste qu’elle fût auparavant. En excellente santé, elle pèse désormais 635 kg. À l’aise et épanouie, Dolly n’a plus les yeux tristes et dégage une joie de vivre à toute épreuve. Très taquine, elle tire même la langue sur les photos !
@Facebook/Kimberly Lewis
« Ce que je vais dire va sans doute paraître un peu niais, mais je crois que nous nous sommes sauvées mutuellement. J’apprends beaucoup de Dolly : en la rencontrant, je suis devenue une meilleure personne » finit par déclarer l’heureuse maîtresse du cheval.

Nous sous-estimons bien souvent tout l’amour qu’un animal peut nous apporter au cours de notre vie, et ce à tort. Cette histoire, incroyable, nous prouve une fois de plus qu’un lien indéfectible peut se créer entre un homme et un animal et qu’il est important, pour ne pas dire essentiel, de chérir les animaux comme il se doit.
@Facebook/Kimberly Lewis
Source : Little Things
En vidéo : «All That We Share», une publicité de la télé danoise qui dénonce l'individualisme
Plus d'articles