Obama a décidé que les tables à langer ne seraient plus uniquement réservées aux toilettes des femmes. Il veut également en mettre dans les toilettes publiques pour hommes

Par
3 686
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Avant de tirer sa révérence et de quitter la Maison Blanche, Barack Obama a voulu faire un dernier geste pour l’égalité des sexes. Le Président américain vient en effet de décider que les tables à langer ne seraient plus exclusivement réservées « aux toilettes des femmes ». En effet, il estime, à juste titre, que les pères aussi ont le droit et le devoir de changer leurs enfants.

@PeteSouza

Afin de concrétiser cette idée, Obama a annoncé que des tables à langer allaient voir le jour dans les toilettes publiques pour hommes aux États-Unis. Cette promesse, confirmée par écrit dans un document baptisé « Babies Act », a été signée le 7 octobre dernier de la main du président, en personne. Proposé en avril dernier par un parlementaire démocrate, le projet a été voté à l’unanimité au cours de l’été. Il devrait donc être rapidement mis en application. C’est en tout cas le souhait du gouvernement.

David Cicilline, défenseur du texte, rappelle à quel point cette régularisation est urgente et importante : « Le gouvernement doit davantage s'assurer que les bâtiments publics sont ouverts aux familles. Aucun père ou mère ne devrait plus jamais avoir à s'inquiéter pour trouver un endroit sûr et hygiénique pour changer son enfant. »

Et outre-Atlantique, le sujet fait jaser. À tel point que plusieurs personnalités ont déjà fait part de leur agacement via les réseaux sociaux. Par exemple, en 2015, alors jeune papa, l’acteur Ashton Kutcher poste sur sa page Facebook le message suivant (voir l’original ci-dessous) : « Il n'y a JAMAIS de tables à langer dans les toilettes publiques pour hommes. Les premières que je trouve qui en ont une auront droit à une mention gratuite sur ma page ! #SoyezLeChangement. » Il ne s’était pas arrêté en si bon chemin puisque dans la foulée, il avait également lancé une pétition demandant davantage de considération pour les pères et avait récolté plus de 100 000 signatures. Preuve que les gens se sentent concernés.


@OlivierRazemon

En France, les choses ne font que commencer. Si les aéroports de Roissy et d’Orly, les deux plus grands du pays, sont équipés de zones de change et de tables à langer situées dans des endroits neutres et accessibles aux deux sexes, encore peu de lieux publics sont concernés. Contrairement à des lieux privés, comme certains restaurants et hôtels, qui commencent à en être pourvus petit à petit. Il faudra attendre quelques années avant que ce problème ne soit pris à bras-le-corps..

Qu’en pensez-vous ? Cette situation est-elle vraiment problématique ?
VIDEO :
Source : L\'Express
Commentaires