Ehpad : le journaliste Victor Castanet a refusé 15 millions d'euros proposés par ORPEA contre l'abandon de son enquête

1 946partages
Bouton whatsapp

Ce mercredi 26 janvier, Victor Castanet a publié un livre dénonçant les mauvaises conditions de vie des résidents des Ehpad ORPEA. Sur le plateau de l’émission C à vous, le journaliste a affirmé que le groupe lui avait proposé 15 millions d’euros en échange de son silence, ce qu’il a refusé.

Pendant trois ans, le journaliste indépendant Victor Castanet a mené une enquête d’investigation sur les Ehpad du groupe ORPEA. Pour vivre dans ces maisons de retraite, un résident doit payer près de 6 500 euros par mois pour avoir une chambre « d’entrée de gamme ». Un prix très élevé qui devrait être gage de qualité.

Pourtant, selon l’enquête de Victor Castanet, c’est loin d’être le cas. Pour mener son investigation, le journaliste a interrogé 250 personnes. C’est ainsi qu’il a découvert que les personnes âgées vivant dans ces établissements étaient victimes de maltraitance.

Crédit photo : France Télévisions

Le scandale des Ehpad ORPEA

Dans son livre « Les Fossoyeurs », Victor Castanet parle de problèmes d’hygiène, de rationnements et de soins mal ou non effectués. Pour exemple, un résident qui paye 8 000 euros par mois a affirmé avoir ses repas rationnés, et une femme est décédée à cause d’une escarre mal soignée.

« J’ai rencontré des directeurs, des directeurs régionaux, des gens du siège de tous les service […] qui m’ont raconté méthodiquement le système mis en place par les dirigeants de ce groupe. C’est d’abord un système de réduction des coûts extrêmement violent », a déclaré Victor Castanet.

Le journaliste a également recueilli le témoignage d’une auxiliaire de vie travaillant dans ces établissements : « Nous étions rationnés : c’était trois couches par jour maximum. Et pas une de plus. Peu importe que le résident soit malade, qu’il ait une gastro, qu’il y ait une épidémie. Personne ne voulait rien savoir », peut-on lire dans le livre du journaliste.

15 millions d’euros contre l’abandon de l’enquête

Crédit photo : Sébastien Muylaert / Maxppp

Pour ne pas que le scandale éclate, le groupe ORPEA aurait souhaité faire taire le journaliste en lui proposant une énorme somme d’argent. C’est en effet ce qu’a affirmé Victor Castanet sur le plateau de l’émission C à vous, diffusée sur France 5. Le journaliste aurait subi des pressions pour ne pas qu’il parle, et le groupe lui aurait proposé 15 millions d’euros contre son silence.

« Ça a été une enquête longue, et difficile effectivement, parce que j’ai reçu un certain nombre de pressions et de menaces de la part du groupe, a affirmé Victor Castanet. J’ai eu des sources qui m’ont rencontré, donné des documents, et qui après avoir été contactées, ont du jour au lendemain fait machine arrière. Il est arrivé, à la moitié de mon enquête, qu’un intermédiaire me propose une importante somme d’argent pour me dissuader d’aller au bout : 15 millions d’euros. »

Le journaliste a refusé cette énorme somme d’argent, et a sorti son livre « Les Fossoyeurs » ce mercredi 26 janvier. Face aux nouvelles révélations du journaliste, le groupe ORPEA a démenti les accusations et a nié avoir proposé de l’argent. « Nous contestons formellement l’ensemble de ces accusations que nous considérons comme mensongères, outrageantes et préjudiciables. » Affaire à suivre. 

Source : Positivr
Bouton whatsapp