Dans les tribunes, cette maman commente les matchs de foot de Palmeiras à son fils aveugle et autiste

Par
757
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Au Brésil, une mère de famille passionnée de football et fan du club de Palmeiras commente les matchs dans les tribunes du stade pour son fils de 12 ans, aveugle et autiste.

Silvia Grecco a 56 ans. Cette supportrice brésilienne du club de football de Palmeiras à São Paulo partage sa passion pour le ballon rond avec Nickollas, son fils de 12 ans. Elle lui fait vivre en direct dans les gradins toutes les émotions et les saveurs de chacune des rencontres de son club préféré.

La mère et le fils sont devenus des figures du club de Palmeiras depuis qu'ils sont apparus l'année dernière à la télévision alors qu'ils assistaient à un match de leur équipe favorite. « Je décris les détails : la couleur de ses crampons, de ses cheveux, s’il porte un maillot à manches longues », a expliqué la mère de famille à l’AFP pendant un match de championnat opposant Palmeiras et Botafogo.

Silvia commente le match aux côtés de Nickollas, autiste et aveugle. Une belle preuve d'amour à l'égard de son fils atteint d'un handicap. Il sautille de joie avec d'autres amis, au milieu de milliers de supporters vêtus du maillot vert foncé du club de Palmeiras. « Mes commentaires viennent de mes émotions. Je ne suis pas une professionnelle. Tout ce que je vois et ressens, je le dis. Même quand j'insulte l'arbitre ! », a expliqué Silvia. 

Dans la famille, le père et la sœur de Nickollas soutiennent d'autres équipes, mais la mère de famille a trouvé le moyen de transformer son fils en véritable supporter de Palmeiras.

Nickollas et sa mère lors d'un entraînement de l'équipe de Palmeiras. Crédits : PALMEIRASPDT

Pour cela, elle a eu recours à Neymar lui-même, l'idole de Nickollas. « Neymar l'a pris dans ses bras et lui a passé la main dans les cheveux. Un grand moment ! Et quand je lui ai demandé quelle équipe il soutenait quand il était enfant, il a dit qu'il était fan de Palmeiras ! Alors j'ai dit : Tu vois, Nickollas, ta mère, ton joueur préféré.... Je crois que tu devrais soutenir Palmeiras ! », a raconté la mère de famille. 

Depuis quelques années, les médias ont développé des solutions afin que les supporters de foot atteints d’un handicap puissent accéder aux sports qu’ils aiment. Pendant la Coupe du Monde 2018 en Russie, un supporter colombien était apparu sur une vidéo en train de commenter un match de l'équipe nationale de Colombie en langage des signes pour un ami sourd et muet. Autre histoire, un fervent supporter de la Seleção, aveugle et sourd, a quant à lui pu vivre le mondial grâce à ses amis. Alors qu’un de ses amis reproduisait sur un terrain miniature le déroulé du match, un autre ami dessinait dans son dos le numéro du buteur.

Un chien ligoté, sans eau ni nourriture a été sauvé grâce à la mobilisation des habitants
Source : AFP
Football Brésil Handicap
Commentaires