Seule, face à 300 néo-nazis, cette femme réalise un geste fort et symbolique pour protester !

Par
5 030
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Cette photo a fait le tour du web depuis ce week-end. Cette femme suédoise est venue protester physiquement et pacifiquement en se mettant en travers d’un cortège de néo-nazis.


En Suède, le 1er mai est également l’occasion de célébrer la fête du travail. Pendant qu’en France, ce sont les Femen qui viennent perturber le défilé du FN, une femme s’est également illustrée pour s’opposer à l’incarnation de la haine raciale en Suède.


Dans la ville de Borlange, un cortège composé de plusieurs centaines de militants néo-nazis, sous la bannière de leur « Mouvement de résistance nordique », a médusé un bon nombre de citoyens. Il n’y avait que des hommes, tous habillés de la même manière : chemise blanche, cravate et pantalon noirs.

TT News Agency


Alors que le cortège défilait, une femme est venue se mettre en travers de leur marche, se tenant droite avec le poing droit levé à l’image des Black Panthers aux États-Unis. En silence et sans violence, elle s’est tenue face à eux, imperturbable, échangeant le regard avec ses opposants, tout aussi imperturbables.

TT News Agency


Les policiers sont alors intervenus afin de l’écarter de ce défilé pour éviter tout débordement. Mais même écartée par les autorités, elle restait droite avec son poing levé. Cette femme, âgée de 42 ans, s’appelle Tess Aplund et est devenue un symbole pacifiste de la résistance face au mouvement néo-nazi.

TT News Agency


David Lagerlof, photographe présent sur place, a dégainé son appareil pour prendre une série de clichés. L’une de ces photographies, montrant l’opposition entre Tess Aplund et les militants aux crânes rasés, est aussitôt devenue virale.


Auprès des médias suédois, Tess Aplund, qui milite depuis 26 ans au sein des associations antiracistes, reste de marbre dans son ressenti : « Lors de manifestations de ce genre, j’ai toujours levé le poing. Ça n’a rien de nouveau pour moi. ».

TT News Agency


Malgré la « normalité » de son geste, comme elle le considère, la photographie est devenue une image forte et emblématique de l’histoire moderne de la Suède.

Un chien ligoté, sans eau ni nourriture a été sauvé grâce à la mobilisation des habitants
Source : Daily Mail
Commentaires