En 40 ans, ce Brésilien a reboisé 31 hectares de la forêt tropicale en replantant 50 000 graines

122Kpartages

Dans l’Etat de São Paulo, au Brésil, un homme a consacré 40 ans de sa vie pour faire revivre une forêt tropicale dévastée par la déforestation.

Au début, ses voisins le prenaient pour un fou. Plus jeune, Antonio Vicente s’évertuait à alerter les habitants sur la prochaine disparition de l’eau dans sa région qui aurait évidemment des conséquences désastreuses pour l’environnement de la forêt tropicale environnante.

Pouso Do Rochedo

Lorsqu’il était enfant, il voyait la déforestation abattre les arbres afin de créer des espaces destinées à l’élevage de bétail et l’exploitation de charbon. Inévitablement, Antonio Vicente avait vu juste puisque les sources d’eau se sont amenuisées, asséchant les terres qui devenaient stériles.

Dès lors, par la force de sa seule volonté, il s’est évertué à recréer cet écosystème naturel qui avait disparu. Il a alors acheté les terres et a replanté quelques 50 000 graines sur 31 hectares, sur une période de 40 ans.

Comme il l’explique au Guardian, le but était de sauver la nature : « Je n’ai pas fait ça pour l’argent, je l’ai fait parce que quand je mourrai, ce qui se trouve ici subsistera pour chacun… Les gens ne me considèrent plus fou. Chaque arbre qui se trouve ici est une graine que j’ai plantée. C’est ici qu’a démarré l’histoire de Pouso do Rochedo, au Brésil »  confie-t-il avec fierté.

Il explique ensuite son histoire : « Mon nom est Antonio Vicente. J’ai 83 ans. Lorsque j’étais enfant, je disais à mes voisins que nous finirons par manquer d’eau. En 1973, lorsque j’ai fait cette acquisition, tout n’était que pâturage à bétail. Les sources d’eau s’étaient asséchées et ne sont jamais réapparues. Alors qu’ai-je fait ? J’ai quitte la campagne pour me rendre à la ville. J’ai travaillé très dur pour acheter cette terre. Et j’ai commencé à replanter. Et alors, les sources d’eau ont commencé à refaire surface. Aujourd’hui, je possède 31 hectares de terres ici. Toutes revégétalisées avec des plantes indigènes. Il y a 8 chutes d’eau qui sont toutes revenues à la vie. C’est ce que je voulais faire. C’est comme ma famille ».

Pouso Do Rochedo

Vous avez bien lu, la forêt compte désormais 8 chutes d'eau et toute la nature a repris vie, grâce au travail et à la détermination d'Antonio Vicente. Bravo monsieur !

En vidéo : Mr Puzzle, l'as des casse-têtes
Source : The Guardian
Dernières news