Âgé de 13 ans, un enfant fait la découverte de l'impressionnant trésor d'un roi danois en Allemagne

Par
100
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Indiana Jones et Demi-Lune vous paraissaient improbables ? Vous avez toujours pensé que les histoires d’archéologues accompagnés de faire-valoir prépubères étaient cousues de fil blanc ? Peut-être reverrez-vous votre jugement en apprenant que Lucas Malaschnitschenko, écolier allemand de 13 ans, a fait la découverte avec un archéologue du trésor enterré sur une île d’un roi danois, et pas n’importe lequel… Le fameux Harald à la Dent Bleue, qui a donné son nom à la technologie Bluetooth !

STEFAN SAUER / DPA / AFP


Vous êtes-vous déjà demandé d’où provenait le nom "Bluetooth", qui peut sembler incongru pour désigner une technologie sans-fil ? Figurez-vous que le "Bluetooth", ainsi que l’iconique logo bleu en alphabet runique proviennent d’un homme, le roi Harald à la Dent Bleue, réputé pour avoir apporté le christianisme au Danemark au Xe siècle. Il s’avère que Jim Kardach, qui travaillait pour Intel en 1996 sur cette technologie, avait entendu parler du roi Harald, parvenu au cours de son règne à unifier la Norvège et le Danemark, de la même manière que l’ingénieur voulait unifier les appareils électroniques. C’est ainsi qu’il eut l’idée de nommer sa technologie en hommage à ce roi à la dent bleue, dont le surnom proviendrait de l’une de ses dents, qui était dévitalisée.

Vingt-deux ans plus tard, alors que le Bluetooth est devenu une technologie usitée pratiquement tous les jours dans nos vies, Harald à la Dent Bleue revient sur le devant de la scène grâce à une amusante histoire insolite. Lucas Malaschnitschenko est un Allemand de 13 ans qui se promenait avec un détecteur de métaux au mois de janvier, en compagnie de l’archéologue amateur René Schön, sur l’île de Rügen. Tandis qu’ils se trouvaient non loin de la commune de Schaprode, le détecteur s’est mis à biper sous leurs pieds, leur permettant de découvrir une pièce datant de l’époque d’Harald Ier de Danemark.

Getty Images/AFP/STEFAN SAUER


Leur trouvaille a donné envie aux autorités de faire davantage de recherches, qui ont mené grâce à l’enfant et à son ami à la découverte d’un fabuleux trésor sous terre. Une centaine de pièces, dont les plus récentes datent des années 980, des bijoux, des perles, et un marteau de Thor, Mjölnir, arme de prédilection du dieu viking, ont ainsi été retrouvés. Les chercheurs supposent que ce trésor aurait été caché par les proches d’Harald à la Dent Bleue après sa défaite au cours d’une bataille contre son propre fils en 986, qui avait entraîné sa fuite en Poméranie, où il a trouvé la mort à l’âge de 75 ans.

Ce trésor serait donc doté d’une valeur historique inestimable, permettant d’éclairer davantage cette période, grâce à la découverte du passionné Lucas, et de son partenaire amateur !

Source : 20 Minutes
Commentaires