En Belgique, le port du masque devient obligatoire dans tous les lieux publics fermés

27Kpartages

Au moment où la France vient dépasser la triste barre des 30 000 victimes liées au coronavirus, la fameuse deuxième vague est plus que jamais au cœur des discussions. Il faut dire que depuis quelques semaines déjà, les déclarations de nouveaux cas à travers le monde repartent à la hausse de manière significative.

Crédit : coldsnowstorm

Publicité

Ainsi, pour parer un second pic de l’épidémie de Covid-19, de nombreux pays durcissent à nouveau leurs mesures sanitaires. La preuve, s’il en fallait une, que le plus dur n’est peut-être pas derrière nous. Aux quatre coins de la planète, à l’heure où certaines nations et villes se reconfinent, d’autres préfèrent insister sur le port du masque et son importance.

C’est le cas en Belgique. En effet, à partir de ce samedi 11 juillet, il est rendu obligatoire dans tous les lieux publics fermés comme les magasins, les centres commerciaux, les salles de spectacles, les auditoires, les cinémas, les bibliothèques, les musées et les lieux de cultes. Une liste assez longue qui pourrait être amenée à évoluer selon la tournure que prend la situation sanitaire dans les prochaines semaines. Pour rappel, comme en France, le port du masque était déjà obligatoire en Belgique dans les transports en commun ou lors de l’exercice d’une profession avec des contacts rapprochés (coiffeur, kinésithérapeute, dentiste, etc).

Crédit : viva-media

Bientôt la même mesure sur le port du masque obligatoire en France ?

Cette nouvelle décision prise par le Conseil de concertation en présence des membres du Groupe d’Experts en charge de l’Exit Strategy (GEES) montre que la crise sanitaire liée au coronavirus ne faiblit pas. Elle rejoint l’avis émis il y a quelques jours par le Conseil Supérieur de la Santé. Et attention, les autorités belges ne rigolent pas avec le respect de la loi, surtout en ces temps de pandémie. Ainsi, comme le prévoit l’arrêté ministériel, celles et ceux qui ne se plient pas à cette nouvelle obligation s’exposeront à une sanction pénale. Concernant les établissements qui enfreindront le protocole, ils risquent la fermeture.

Si comme de nombreux pays européens, nos voisins belges revoient leurs règles en matières de mesures sanitaires, les Français doivent peut-être s’attendre à des annonces similaires dans les jours qui arrivent.

Source : Sudinfo
Plus d'articles