Coronavirus : un scientifique montre la différence de propagation du virus avec et sans le port du masque

15Kpartages

Grâce à une expérience simple, le chercheur Richard Davis a prouvé que le port du masque et la distanciation sociale sont efficaces et doivent être appliqués pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Alors que la pandémie de Covid-19 est toujours présente partout dans le monde, les gestes barrières ont tendance à être de moins en moins appliqués. Si le port du masque reste obligatoire dans certains endroits, comme dans les transports, il est uniquement recommandé à l'extérieur.

Crédit photo : @richdavisphd

Dans une expérience simple et parlante, le scientifique Richard Davis, responsable du laboratoire de microbiologie de Washington, démontre qu'il est essentiel de porter le masque pour limiter la diffusion du Covid-19.

Le masque bloque la transmission de bactéries

Pour son expérience, le chercheur a éternué, chanté, parlé et toussé avec et sans masque.

Il a disposé près de sa bouche des boîtes de Pétri, des plaques remplies de gélatine et munies d'un couvercle, qui sont utilisées en microbiologie pour recueillir les bactéries et les rendre facilement visibles.

Les résultats de l'expérience sont sans appel. Grâce aux boîtes de Pétri, on observe facilement que beaucoup plus de bactéries se sont déposées sur les plaques lorsque le chercheur ne portait pas de masque, alors qu'elles ont quasiment toutes été contenues lorsqu'il en portait un.

Crédit photo : @richdavisphd

L'expérience de Richard Davis prouve que le port du masque réduit considérablement la propagation des bactéries, en enfermant les gouttelettes respiratoires qui proviennent de la bouche et de la gorge.

Une deuxième expérience en faveur de la distanciation sociale

Le chercheur ne s'est pas arrêté là puisqu'il a également fait une deuxième expérience pour montrer les effets de la distanciation sociale. Il a cette fois-ci disposé son matériel plus loin de lui, à 60cm, 1,20m puis 1,80m de distance.

« J'ai toussé environ 15 secondes et j'ai répété l'expérience sans masque », explique Richard Davis.

Crédit photo : @richdavisphd

Grâce à cette deuxième expérience, on remarque que les bactéries n'ont pas atteint les boîtes les plus éloignées du chercheur, ce qui prouve que la distanciation sociale est également nécessaire pour bloquer le virus.

Source : Twitter
Plus d'articles