En Bretagne, une chienne décède après avoir reçu un tir de carabine

6 334partages

Le décès de la chienne Lily a provoqué l’horreur de ses propriétaires quand ils ont découvert qu’elle avait reçu un tir de carabine. Ils ont décidé de porter plainte.

La chienne Lily est décédée après avoir reçu un tir de carabine. Image d'illustration. Crédit : Bregtwillekens/ Shutterstock.

Le 22 janvier, en fin d’après-midi, Stéphane Rousseau et son ex-femme ont laissé leurs deux chiennes, dont Lily, se balader dans le bourg de Lancieux, dans les Côtes-d'Armor, en Bretagne. « On fait souvent ça, mais elles ne partaient jamais loin », raconte Stéphane Rousseau à Ouest France.

Dix minutes plus tard, c’est Lily qui revient à la maison, blessée. « On s’est rendu compte qu’elle avait du sang qui sortait de son derrière », poursuit Stéphane. Rapidement, les propriétaires amènent Lily chez un vétérinaire.

Chez ce dernier, ils apprennent que Lily a reçu un tir de carabine dans le rectum, provoquant une hémorragie interne. Malheureusement, les soins prodigués par les vétérinaires n’auront pas suffit à soigner la pauvre chienne. Lily décède deux jours plus tard.

Un durcissement de la loi pour les maltraitances animales

Depuis ce dramatique épisode, les propriétaires de Lily ne comprennent toujours pas ce qui a provoqué cette cruauté envers leur chienne : « Je ne comprends pas comment on peut faire un geste aussi abject, déclare Stéphane. L'objectif était clairement de tuer notre chienne ».

Les propriétaires du berger australien ont donc porté plainte auprès de la gendarmerie de Beaussais-sur-mer pour acte de cruauté envers un animal domestique.

La semaine dernière, une proposition de loi prévoyant de durcir les sanctions envers les maltraitances animales a été proposée à l’Assemblée nationale. Si la loi venait à passer, les responsables de ces actes pourraient encourir jusqu’à 45 000 euros d’amende et trois ans de prison ferme.

Source : 20 minutes
Plus d'articles
À lire aussi