Dans ce refuge, des ânes autrefois maltraités ou abandonnés retrouvent une nouvelle vie

951partages

En Dordogne, un couple de Britanniques a repris une ancienne exploitation agricole qu’il a transformé en refuge animalier. Des dizaines d’ânes, abandonnés ou maltraités, ont été recueillis dans ce sanctuaire.

Au Cheyroux, un hameau en pleine campagne de la Dordogne, on peut trouver un refuge animalier pas comme les autres.

Crédit photo : Hooves at Cheyroux

En 2018, deux Britanniques se sont installés dans le petit village et ont repris une ancienne exploitation agricole, pour la transformer en refuge et prendre soin des ânes maltraités.

Un refuge pour les ânes perdus

L’initiative est venue d’Hazel Rudge, qui adore ces animaux. Quand elle était âgée de 5 ans, ses parents lui ont offert une promenade avec un âne qui l’a marquée à vie, puisqu’elle a décidé de consacrer son existence à prendre soin de ces animaux. Avec l’aide de son mari, ils ont fondé l’association « Hooves at Cheyroux », qui peut se traduire par « Les petites pattes du Cheyroux ».

Crédit photo : Hooves at Cheyroux

Dans ce sanctuaire de 14 hectares, une dizaine d’ânes vivent en parfaite harmonie. Pourtant, ils n’ont pas toujours eu la vie facile puisque ces animaux ont été maltraités, abandonnés, ou condamnés à l’abattoir. Pour éviter ces actes cruels, le couple de Britanniques a décidé de les sauver et de les recueillir dans leur refuge.

Source : Sud Ouest
Plus d'articles
À lire aussi