Fermé à cause du Covid-19, ce pub irlandais s'est reconverti en clinique vétérinaire pour animaux sauvages

1 239partages

Depuis mars 2020, le pub irlandais Tara Na Ri est fermé à cause de la pandémie de Covid-19. Il a désormais été reconverti en clinique vétérinaire, pour soigner les animaux sauvages.

Au Nord-Est de l’Irlande, le pub Tara Na Ri était un lieu de fête très important, où les habitants aimaient se rejoindre pour célébrer de grands événements. Appartenant à la même famille depuis une dizaine d’années, l’établissement a malheureusement fermé ses portes en mars 2020, pendant le premier confinement lié à la pandémie de Covid-19.

Un pub reconverti en clinique vétérinaire

Depuis, le pub n’a pas connu de réouverture et il a fini par se transformer en clinique vétérinaire destinée aux animaux sauvages.

« On était habitués à une certaine façon de vivre. Quand on nous l’a enlevée, on s’est retrouvé avec un vide. Il faut un certain temps pour le combler, d’une manière que vous n’auriez jamais crue possible avant », a affirmé James McCarthy, le gérant du pub.

Crédit photo : Paul Faith / AFP

Cette transformation a pu être possible grâce à l’association nommée « Réhabilitation de la faune irlandaise », ainsi qu’avec l’aide de nombreux habitants. Impactée par la fermeture du pub, la population locale n’a pas hésité à donner de son temps lorsqu’elle a appris que l’établissement allait rouvrir sous une autre forme.

Des animaux sauvages soignés dans le pub

Après avoir rénové les locaux, le pub a pu accueillir ses premiers patients. De nombreuses bêtes sauvages, comme des cygnes, renards, chèvres ou buses, sont amenées à la clinique, qui vient en aide à des animaux de toute espèce et de toute taille.

« On se prépare à la saison des orphelins, qui est notre période la plus chargée. On aura beaucoup d’oisillons et de renardeaux, qui nous occuperons pendant les six prochains mois », a affirmé Dan Donoher, le responsable des animaux.

Crédit photo : AFP

De nombreux animaux sont amenés à la clinique par des habitants. Pendant le confinement, les Irlandais sont plus nombreux dans la nature et font plus attention à la faune qui les entourent.

Actuellement, un troisième confinement a lieu en Irlande, suite à l’explosion de cas de Covid-19 pendant les fêtes de fin d’année.

Crédit photo : AFP

Source : Géo