Italie : un cheval est décédé en promenant des touristes alors que la température dépassait les 36 degrés

58Kpartages

L’image d’un cheval mort d’épuisement en Italie a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux.

Crédit Photo : Jorge Royan

Publicité

Le jeudi 13 août, un cheval tirant une calèche pour touristes est mort d'épuisement à proximité du Palais royal de Caserte, situé près de Naples (Italie), alors que la température dépassait les 36 degrés.

Cette attraction touristique permet aux visiteurs de faire le tour du palais à bord d’une calèche, pouvant contenir cinq personnes, dont le conducteur. Sans surprise, cette animation fatigue énormément les équidés jusqu’à l’épuisement ou la mort.

Une plainte contre le propriétaire a été déposée

Partagées sur les réseaux sociaux, les photos du cheval effondré au sol ont provoqué la colère et l’indignation du monde entier. Selon les médias italiens, le cheval était âgé d’une dizaine d’années et n’était pas apte à travailler.

Indigné, l'élu écologiste Fransesco Borrelli a annoncé sur Twitter que son parti, Europa Verde, comptait porter plainte contre le propriétaire de la calèche : « Nous allons poursuivre le propriétaire de la voiture. C’est quelque chose de honteux ».

Vittoria Brambilla, députée et présidente de la Ligue italienne pour la défense des animaux et de l’environnement, a qualifié cet événement de « honte nationale ». Plusieurs élus écologistes et associations de défense des animaux ont demandé l'arrêt de l'utilisation d'animaux pour transporter les touristes : 

« L’Autorité nationale de protection des animaux, qui s’est toujours engagée à contrer ce commerce insensé perpétré contre des chevaux réduits en esclavage, fera tout ce qui est nécessaire à travers son cabinet d’avocats pour que les auteurs de ce massacre paient pour leurs actes », a indiqué Massimo Pigoni, vice-président national de l’organisation, au journal La Repubblica.

Le parquet de Santa Maria Capua Vetere a ouvert une enquête pour déterminer les causes exactes de la mort de l’animal.

De son côté, la direction du Palais Royal de Caserte a indiqué que des contrôles étaient en cours pour éviter un nouveau drame : « Un des chevaux du service de calèche, géré sous concession par la société TNT, est décédé (mercredi 12 août au matin). Les organes compétents procèdent actuellement à tous les contrôles nécessaires ».

En attendant, l’attraction a été fermée au public.

Source : La Repubblica
Plus d'articles