Dans une vidéo, Peta Asia dévoile le cruel dressage des singes, utilisés dans la cueillette des noix

16Kpartages

Dans une vidéo tournée en Thaïlande, Peta Asie montre comment les singes sont dressés pour récolter les noix de coco dans les arbres.

Crédit Photo : Peta Asia

Les images font froid dans le dos.

En Thaïlande, l’utilisation des singes dans l’industrie de la noix de coco est monnaie courante. Dans une enquête réalisée par Peta Asie et rendue publique le 3 juillet, l’association de défense animale dévoile comment les primates sont dressés pour grimper à la cime des cocotiers et y décrocher les noix.

Sans surprise, les méthodes utilisées par les dresseurs sont inhumaines. Dès leur plus jeune âge, les singes sont enlevés de leur famille et de leur milieu naturel.

Crédit Photo : Peta Asia

Au cours de son enquête, Peta Asie a visité huit exploitations dans lesquelles des singes sont retenus prisonniers. Auparavant, les mammifères sont envoyés dans « des écoles pour singes », précise l’organisation.

Toute la journée, les macaques sont forcés de grimper aux arbres pour cueillir les noix de coco, destinées à l’exportation dans le monde entier.

Les singes sombrent dans la folie

Enchaînés et munis de colliers métalliques, les singes sont parfois obligés « de porter des charges plus lourdes que leur propre poids », rapporte Peta Asie. L’enquête dévoile également que les singes sont capables de cueillir jusqu’à 1000 noix de coco par jour. Les jeunes primates sont tout simplement réduits au statut « de machines à récolter les noix ».

Crédit Photo : Peta Asia

Soumis à un stress permanent, les singes sombrent lentement dans la folie. En effet, les pauvres bêtes ne peuvent pas se déplacer librement et ne peuvent pas se socialiser avec leurs congénères. De plus, « si les singes essaient de se défendre, leurs canines peuvent être arrachées », dénonce un enquêteur de Peta.

Crédit Photo : Peta Asia

Quand ils ne servent pas à ramasser les noix, les primates sont utilisés comme attrape-touristes. Les singes sont contraints de réaliser des numéros de cirque payants comme lancer des ballons de basket ou faire du vélo.

Crédit Photo : Peta Asia

Ces révélations ont provoqué un véritable raz-de-marée dans le monde entier. Plusieurs chaînes de supermarchés, dont Waitrose ou Boots, ont décidé de ne plus proposer de produits provenant de fournisseurs qui utilisent des singes : « En application de notre politique pour le bien-être animal, nous nous sommes engagés à ne jamais vendre des produits que nous savons issus du travail des singes », ont déclaré les responsables de Waitrose.

Crédit Photo : Peta Asia

Selon Peta Asia, 16 000 enseignes ont déjà retiré ces produits de leurs rayons.

Source : Peta
Plus d'articles