Le « tigre à selfie », révélé à travers une vidéo, indigne la Thaïlande

Par
2 514
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

En Thaïlande, rien n'est jamais suffisant pour ravir les touristes. Et ce, même au détriment de la souffrance des bêtes. En l'occurrence, d'un tigre qui passe ses journées à devoir poser avec des visiteurs.

C'est la raison pour laquelle les Thaïlandais se sont indignés. Après qu'une vidéo affligeante soit devenue virale, on comprend mieux comment ces touristes reviennent de leur séjour avec une photographie où ils posent d'aussi près avec une grosse bête de l'envergure d'un tigre. Le tigre, enchaîné est contraint de rugir à l'aide de coups de perche sur son museau pour amuser la galerie.

La vidéo d'un internaute a été mise en ligne lundi. Depuis, elle a récolté plus d'un million de vues. « Ce tigre est poussé toute la journée, des centaines de fois par jour, donc il va rugir pour l’image avec les touristes », a écrit Edwin Wiek, le fondateur de l’ONG Wildlife Friends Foundation Thaïlande, qui a posté la vidéo sur Facebook.

Un porte-parole du zoo, The Million Years Stone Park et Pattaya Crocodile Farm, a déclaré à l’Agence France presse que le tigre avait été transféré à un autre poste en raison de cet incident. Cet incident n'est pas le seul à faire parler de lui dans le pays qui est souvent accusé par les associations de défense des animaux d’exploiter les éléphants, les singes, les tigres pour le tourisme.

La Thaïlande au cœur de scandales animaliers

Alors que les touristes n'ont pas de mal à s'asseoir sur l'animal qui, ne réagit même plus tellement il semble épuisé, il n'est pas le seul à souffrir pour le divertissement des touristes. À l’instar du Wat Pha Luang Ta Bua, un lieu culte bouddhiste, très prisé du public, ce temple est notamment connu pour élever différents animaux y compris les tigres. Toutefois, le temple fait l'objet de multiples controverses quant à la façon d' «élever» les tigres qui s'apparente davantage à de la maltraitance.

Dans ce temple, ce sont environs 130 félins qui sont élevés et qui sillonnent les espaces verdoyants du site situé dans la province de Kanchanaburi au nord-ouest du pays. Et depuis quelques années, le temple est au cœur de vives critiques mais aussi d'accusations à l'initiative d'associations de la défense et de la protection des animaux. En effet, l'association CWI a dénoncé des problèmes de maltraitance envers les animaux. Certains touristes affirment avoir assisté à des scènes dérangeantes. Des tigres sans cesse manipulés par les touristes, tirés par la queue, dérangés pour réaliser des numéros voire frappés avec un bâton ou une chaise. Certaines associations accusent le temple de droguer les tigres afin qu'ils soient plus dociles et effectivement les animaux sont parfois apparus dans un état étrange aux côtés des touristes.


Quant aux bébés eux, principale « attraction » du temple, ils sont rapidement séparés de leur mère pour être manipulés par les touristes et sont nourris uniquement aux biberons. Une alimentation qui serait largement insuffisante à leur bon développement.

Le tout pour nourrir le désir insatiable des touristes en quête de sensations fortes ou de visites insolites.

Il semblerait donc que la Thaïlande ait de sérieux progrès à faire si elle ne veut pas continuer à faire l'objet de controverses plus importantes les unes que les autres.

Nike installe des mannequins grande taille dans ses magasins
Tigre Thailande Maltraitance
Commentaires