Séisme en Turquie : une fillette de trois ans secourue après 65 heures passées sous les décombres

9 442partages

65 heures après le tremblement de terre qui a secoué la Turquie, une fillette de trois ans a été sauvée miraculeusement lundi matin des décombres d’un immeuble effondré.

Le 30 octobre, un puissant séisme de magnitude 7 en mer Égée a frappé de plein fouet la Turquie et la Grèce. Alors que le nombre de victimes s’alourdit, un miracle s’est produit à Izmir, une ville turque située sur la mer Égée.

Un sauvetage héroïque

Lundi, Elif, une fillette de trois ans a été retrouvée vivante après avoir passé 65 heures sous les décombres d’un immeuble. Les images de son sauvetage ont été diffusées en direct par la chaîne CNN Turk.

« Croyez-moi, je ne peux pas parler pour le moment. Nous nous battons pour Elif, pour nos autres citoyens depuis trois jours. Nous l’avons trouvée les yeux ouverts. J'espère qu'elle vivra », a indiqué Ahmet Yavuz, directeur adjoint des pompiers.

Crédit Photo : TRAC/Handout/Reuters TV

Une fois sauvée, Elif a serré le doigt de l’un de ses secouristes : « Ses yeux étaient ouverts, ses bras bougeaient. Je ne peux pas décrire ce moment (…). Tous nos amis ici sont des héros. Toutes les équipes sont des héros. Après avoir vu le sourire d'Elif, nous n'avons pas pu retenir nos larmes de bonheur. Tous nos collègues ici écrivent des histoires d'héroïsme. Le tout sans nourriture ni boisson », a poursuivi le soldat du feu.

Crédit Photo : Serkan Oktar/Istanbul Fire Department/Handout via REUTERS

D'après  le ministre turc de la Santé, Fahrettin Koca, la mère de la fillette et ses soeurs ont été secourues 23 heures après le tremblement de terre. Malheureusement, son grand frère est décédé.

De l’autre côté de la ville, une adolescente âgée de 14 ans a également été secourue après avoir passé plus de 58 heures coincée sous un bâtiment effondré. La jeune fille a été transportée en urgence à l’hôpital.

Selon l'agence gouvernementale turque des situations de catastrophe (AFAD), le séisme a provoqué la mort d’une soixantaine de personnes. En Grèce, deux adolescents ont perdu la vie.

Crédit Photo : AFP

Source : CNN
Plus d'articles
À lire aussi