Aux Herbiers, en Vendée, une silhouette de policier incite les automobilistes à lever le pied : il s'agit en fait d'un policier en carton

Par
1 289
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C'est bien connu, une figure autoritaire peut en dissuader plus d'un en matière de sécurité routière. À la vue d'un radar, on ralentit. Alors, à la vue d'un policier, c'est évident, on ralentit encore. En Vendée, aux Herbiers, la municipalité a eu une brillante idée...

Capture d'écran France 3 

Dave est debout, jumelle en main et s'assure que les automobilistes respectent les limitations de vitesse. Et lorsqu'ils voient Dave, les automobilistes lèvent indéniablement le pied. Mais Dave n'est pas un policier comme les autres. Il est en fait, en carton. Il constitue un « dispositif anti-vitesse excessive ».

Et si certains peuvent penser qu'il existe une faille dans cette façon de procéder, ces mêmes personnes pourraient être bien surprises de découvrir que parfois, un vrai policier se cache derrière Dave. En effet, Véronique Besse, maire de la commune vendéenne, a expliqué à France 3 que « derrière le policier fictif, il peut y avoir un vrai policier de la police municipale. Ce n'est pas simplement pour s'amuser, c'est parce qu'on veut vraiment que nos automobilistes lèvent le pied et soient plus sérieux en voiture ».

Mais si cette technique assez insolite a été mise en place en France, elle a déjà été utilisée en Belgique en 2014. En moyenne, la vitesse aurait baissé de 5km/h en Belgique ainsi que des « infractions qui baissent de 50% » explique Hervé Perton, responsable de la police municipale des Herbiers.

Pour que les conducteurs abaissent leur vitesse, la police municipale des Herbiers a mis la main à la poche et ainsi a déboursé presque 1000 euros pour deux Dave qui pèsent chacun 20kg. « Le tout était d'avoir quelque chose de rigide, que l'on puisse manipuler, avec un socle lourd, qui ne tombe pas au moindre coup de vent, ou qu'on nous les vole ».

Pour que le leurre fonctionne au mieux, Hervé Perton indique que, en se « basant sur les chiffres des pompiers et sur les plaintes des riverains, nous savons qu'il y a des axes routiers plus dangereux que d'autres. C'est le cas par exemple des axes entrants de la ville ». Il n'y a plus qu'à se rendre aux Herbiers pour apercevoir le Dave, le « dispositif anti-vitesse excessive ».

Le joueur du XV de France Demba Bamba, ainsi que plusieurs jeunes d'un quartier de Saint-Denis, ont permis l'évacuation d'un immeuble en feu
Source : France 3
Vendée
Commentaires