Les photos de ce prêtre américain qui utilise un pistolet à eau pour bénir ses fidèles ont fait le buzz

26Kpartages

Ce prêtre, qui officie dans la région de Detroit aux Etats-Unis, a trouvé une idée originale pour bénir les paroissiens pendant la pandémie du Covid-19 afin de respecter les mesures de distanciation sociale.

Amen. Lors des célébrations de Pâques, le révérend Thimothy Pelc a « arrosé » les fidèles de sa paroisse venus en voiture assister à une cérémonie à l’aide d’un pistolet à eau…bénite !

Crédit Photo : Jim West / Zuma Wire

Le but du prêtre âgé de 70 ans était de continuer à assurer ses fonctions, tout en respectant les distances de sécurité.

« L'idée originale était de faire quelque chose pour les enfants de la paroisse. Ils étaient sur le point de vivre une fête de Pâques pas comme les autres, alors je me suis dit, que pouvons-nous encore faire pour respecter tous les protocoles de distanciation sociale ? », a expliqué le révérend à BuzzFeed.

Crédit Photo : Jim West / Zuma Wire

Les membres de l’église ont été conquis par l’initiative du pasteur : « Les gens voulaient voir le bon côté des choses avec ce qui se passent dans le monde en ce moment. Ils l'ont vu, et je pense qu'ils ont aussi remarqué qu'il (Tim Pelc) se souciait suffisamment de ses paroissiens pour vouloir garder ses traditions vivantes mais travailler en respectant les directives sanitaires », a confié Christine Busque, Community manager de l’église.

Crédit Photo : St. Ambrose Parish / Facebook

À la tête de la paroisse depuis 30 ans, le prêtre catholique américain affirme posséder un « esprit assez farfelu et une congrégation assez accueillante ».

Sans surprise, les photos cette messe insolite sont devenues virales sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes ont partagé les clichés du prêtre armé de son masque, de sa visière et de son jouet en plastique.

Crédit Photo : St. Ambrose Parish / Facebook

Aujourd'hui, le révérend se dit inquiet de sa soudaine notoriété et craint de recevoir des remontrances de la part du Vatican.

Ce dernier espère désormais organiser une messe «classique» le 24 mai prochain, mais son projet semble déjà compromis : « Les gens disent qu'ils ne veulent pas encore sortir. Il y a encore beaucoup de peur, et je ne peux pas leur en vouloir », a déclaré le prêtre au média américain.

Crédit Photo : St. Ambrose Parish / Facebook

Crédit Photo : St. Ambrose Parish / Facebook

Source : The Guardian
Plus d'articles