Après des accusations de racisme, Starbucks va fermer 8000 cafés aux États-Unis le jeudi 29 mai afin de donner une formation à ses employés

Par
332
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Aux États-Unis, les préjugés ne semblent pas avoir pris une ride. Cette fois-ci, c'est Starbucks ! La très célèbre chaîne de cafés est accusée de racisme depuis la diffusion de deux vidéos qui ont suscité l'indignation. Pour remédier à ce problème au sein de leurs cafés, 8 000 Starbucks vont fermer leur porte le temps d'un après-midi.

crédit image: shutterstock.com / KlingSup

Avoir le sens du commerce, ça s'apprend. Bien recevoir ses clients, sans jamais faire de différences, s'apprend apparemment aussi. Dernièrement, deux hommes noirs américains ont été arrêtés dans un Starbucks de Philadelphie. Leur tort ? Attendre leur ami tranquillement sans rien consommer. Le manager du café a alors appelé les policiers pour qu'ils embarquent les deux amis, très calmes, sous le regard effaré des clients, qui se demandent bien pourquoi ces deux hommes ont à subir un tel traitement. La scène, filmée par une cliente, a choqué et suscité beaucoup de réactions.

Pour ne rien arranger, après que cette vidéo a été postée, à quelques jours d'intervalle, c'est un autre jeune homme noir qui se plaint de l'accueil que lui a réservé la chaîne. Alors qu'il voulait accéder aux toilettes avant de passer sa commande, celui-ci a été confronté à un refus catégorique de la manager du café, qui ne voulait pas lui céder le code des toilettes avant qu'il ne commande. Jusque-là, rien d'anormal quand on connaît les règles de certains établissements (questions d'hygiène évidente). Le hic ? Ce jeune homme, qui filme toute la scène, demande à un autre jeune homme blanc qui sort lui des toilettes s'il a dû consommer avant de rentrer aux toilettes. Sa réponse est non. La Toile s'enflamme à nouveau.

Le PDG s'excuse et propose des formations pour pallier le problème

Après l'incident de Philadelphie, le PDG de Starbucks a tenu à présenter ses excuses dans un communiqué de presse : « Je présente nos excuses les plus sincères aux deux hommes qui ont été arrêtés », a déclaré Kevin Johnson. L'entreprise a commencé « une revue complète de ses pratiques ». L'auteure de la vidéo, écrivait sur Twitter de son côté que « tous les autres clients blancs se demandent pourquoi ça ne nous est jamais arrivé quand on fait la même chose. »

En tout, 175 000 employés se verront bénéficier d'une formation destinée à prodiguer, à tous les employés et futurs employés, « un programme destiné à corriger les préjugés racistes, promouvoir l'intégration, prévenir les discriminations et s'assurer que n'importe qui à l'intérieur d'un Starbucks se sente à l'abri et le bienvenu » a expliqué le groupe de la chaîne dans un communiqué.

Il ne reste plus qu'à ce que la formation porte ses fruits. On l'espère.

La photo animale la plus amusante ? Voici les 30 meilleurs clichés du concours !
Source : AFP
Starbucks Racisme Vidéo Polémique
Commentaires