États-Unis : la transplantation d'un rein de porc sur un humain réussie, une grande première

Bouton whatsapp

Des scientifiques américains ont réussi à transplanter un rein de porc sur un humain. Une première mondiale qui en appelle d’autres.

C’est une avancée médicale considérable !

Pour la première fois, un rein de porc a été greffé avec succès chez un humain, aux États-Unis.

L’opération a eu lieu à la fin du mois de septembre dans une clinique de New York et le patient ayant reçu la greffe s’avère être un homme en état de mort cérébrale.

La famille de ce dernier avait accepté cette xéno-transplantation pour faire avancer la recherche.

Crédit photo : David Tadevosian / Shutterstock

Un rein de porc a été transplanté sur un être humain, une première

Cela faisait des années que les scientifiques espéraient réussir une telle prouesse mais ils se heurtaient jusqu’à présent au rejet du corps humain, dont les anticorps s’attaquaient à un type de sucre sécrété par les cellules porcines.

Mais cet obstacle a enfin été franchi grâce à une équipe de chercheurs du NYU Langone Transplant Institute, qui a modifié génétiquement l’animal pour l’empêcher de produire le fameux sucre bloquant.

Et le résultat a été au-delà des espérances !

Aucun rejet n’a été constaté et le rein fonctionne aujourd’hui normalement.

Ce succès en appelle d’autres, mais il faudra encore plusieurs tests pour que ce protocole puisse être validé et appliqué.

Cette transplantation unique en son genre fait naître de grands espoirs dans la communauté scientifique, qui envisage d’autres greffes à l’avenir.

Source : New York Times
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.