États-Unis : le jeune prodige des échecs, « Tani » Adewumi devient « Maître national » à seulement 10 ans

510partages

Le petit prodige des échecs « Tani » Adewumi est devenu ce mois-ci l'un des plus jeunes « Maîtres nationaux » de l'histoire des États-Unis, confirmant ainsi ses incroyables aptitudes observées ces deux dernières années. 

Souvenez-vous, son histoire avait ému tout le monde il y a deux ans !

Tanitoluwa Adewumi, ce jeune sans-abri nigérian vivant dans un refuge aux États-Unis, avait fait parler de lui en mars 2019, se révélant comme un prodige des échecs à seulement 8 ans.

Aujourd’hui, celui que l’on considère d’ores et déjà comme un phénomène de précocité confirme tout le bien que l’on pensait de lui puisqu’il vient d’obtenir officiellement le titre de « Maître national » d’échecs (décerné par la Fédération américaine de la discipline), après avoir remporté un prestigieux trophée d’État dans le Connecticut.

Âgé seulement de 10 ans, le jeune prodige des échecs Tanitoluwa Adewumi devient « maitre national »

Durant ce tournoi, disputé le 1er mai au Chess Club of Fairfield County, « Tani » a battu 73 des meilleurs joueurs de New York, obtenant un score exceptionnel de 2 223 points Elo, soit beaucoup plus que les 2 200 requis pour accéder au titre de maître.

Pour bien comprendre, il faut savoir que le niveau de Magnus Carlsen, le meilleur joueur au monde actuellement, se situe aux alentours de 2 850 points Elo ! C’est dire si la performance de Tanitoluwa Adewumi est exceptionnelle pour son âge.

C’est bien simple, à 10 ans, 7 mois et 28 jours, il est devenu le 28e plus jeune joueur à accéder au rang de maître d’échecs aux États-Unis, ce qui correspond en réalité au titre de « Candidat maître », d'ordinaire attribué par la Fédération internationale des échecs.

Mais plus que son niveau précoce exceptionnel, c’est son ascension fulgurante qui impressionne les observateurs.

Tanitoluwa Adewumi ne joue en effet aux échecs que depuis 3 ans et sa progression est incroyable !

Et le petit bonhomme ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’il ambitionne désormais de devenir le plus jeune « Grand maître international ».

Un destin exceptionnel alors que le jeune garçon vivait, il y a encore 3 ans, dans un refuge new-yorkais pour sans-abri, après avoir quitté son Nigeria natal avec sa famille chrétienne, fuyant les persécutions de la secte Boko Haram.

C’est au sein de cette structure d’accueil que « Tani » avait découvert les échecs en 2018, avec l’aide d’un pasteur local.