États-Unis : pour la première fois de l'histoire, une Amérindienne va diriger le département de la Sécurité intérieure

2 587partages

Grande première aux États-Unis avec la nomination à venir d'une Amérindienne à un poste important. Précisions.

Il était écrit que l’élection américaine 2020 ferait date !

Figurant déjà dans les annales, en raison d’un duel pour le moins indécis qui a débouché sur de nombreuses péripéties, ce scrutin et ses ramifications - dont on n’a pas fini d’entendre parler - continuent d’alimenter leur dimension historique.

Dernier exemple en date, la nomination d’une citoyenne amérindienne à la tête de la Sécurité intérieure, une première dans l’histoire du pays !

Crédit photo : vasilis asvestas / Shutterstock

Pour la première fois dans l'histoire des États-Unis, une Amérindienne va diriger la Sécurité intérieure

Le néo-président Joe Biden vient en effet de choisir l’élue Deb Haaland pour ce poste si important outre-Atlantique, qui est notamment chargé des ressources naturelles et des réserves indiennes.

Un geste fort et une nomination qui s’inscrit dans la logique d’ouverture et de diversité prônée par l’ancien vice-président de Barack Obama.

Représentante démocrate du Nouveau-Mexique depuis 2019, Deb Haaland est membre de la tribu Laguna Pueblo. Elle va devenir la première amérindienne de l’histoire à diriger le département de la Sécurité intérieure, qui emploie plus de 70 000 personnes aux États-Unis.

Âgée de 60 ans, cette mère célibataire, fille de militaires, est favorable à l’expansion des énergies renouvelables sur les terres fédérales et s’oppose aux énergies fossiles, sans cesse encouragées par l’administration sortante de Donald Trump.

Depuis l’élection de Joe Biden, Deb Haaland était fortement pressentie pour occuper ce poste, d’autant qu’une pétition, soutenue par plus de 120 représentants autochtones amérindiens, plébiscitait sa nomination ces dernières semaines.

Avant elle, seul un Amérindien avait fait partie d’un gouvernement américain, le républicain Charles Curtis, qui fut vice-président de Herbert Hoover entre 1929 et 1933.

Source : AFP
Plus d'articles
À lire aussi