Un cerf d'une espèce « éteinte dans la nature » est né au parc zoologique de Pairi Daiza

6 027partages

Enfin une bonne nouvelle en ces temps tourmentés ! Un cerf d'une espère disparue est né en captiivté chez nos voisins belges.

Chaque naissance est toujours un heureux événement au sein des parcs zoologiques mais celle-ci revêt une saveur particulière, tant elle représente beaucoup !

Un petit faon est né le 1er avril au parc de Pairi Daiza, situé à Brugelette (Belgique), et sa venue au monde est tout sauf anodine, car le petit appartient à une espèce officiellement déclarée « éteinte dans la nature ».

Cette espèce en question porte le nom de « cerf du père David », en référence au missionnaire et naturaliste Armand David qui, lors d’un de ses nombreux séjours en Chine au XIXeme siècle, a découvert cet animal encore inconnu des Occidentaux.

L’espèce était alors déjà menacée en raison de la traque des chasseurs et de la destruction progressive de son habitat naturel.

Aujourd’hui, il n’en resterait que 2 000 dans le monde, tous en captivité. La Chine ayant pour l’instant échoué dans ses tentatives de réintroduction dans la nature, menée notamment durant les années 1980.

L’arrivée du petit faon à Pairi Daiza est donc une bénédiction pour le parc animalier, qui compte désormais trois représentants de l’espèce.

Une naissance qui pourrait même en appeler d’autres, étant donné le jeune âge des parents qui pourraient procréer davantage à l’avenir.

Contexte oblige, le public devra patienter un moment avant de pouvoir apercevoir le petit. Si le parc doit normalement rouvrir le 20 avril, cette date dépend en effet de l’évolution de l’épidémie de Covid-19 sur le territoire belge.

Plus d'articles