5 raisons scientifiques qui expliquent pourquoi les femmes préfèrent les connards

Par
742
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La plupart des femmes vous diront qu’elles recherchent avant tout des hommes doux, sensibles, gentils, romantiques, avec lesquels elles peuvent avoir une certaine intimité émotionnelle…

Foutaises ! C’est bien connu : les femmes préfèrent les connards, c’est comme ça. C’est limite aussi sûr qu’un théorème mathématique. Dans une pièce où il y a 15 mecs gentils, romantiques et sympa, une femme serait capable de choisir l’unique connard de l’assistance : celui qui est narcissique, égoïste, et dont l’unique but est de copuler pour ensuite se barrer comme un escroc au petit matin (sans même lui apporter des croissants tout chauds au réveil, évidemment, le cuistre).

Bref, les choix amoureux d’une femme sont un paradoxe ultime. Mais au final, cela peut ‘expliquer tout simplement : Les mecs gentils sont juste chiants à crever, tout simplement.

Et le pire, c’est que tout cela est scientifiquement prouvé ! Et en fait, si les femmes font le choix de préférer les connards aux mecs gentils, ce n’est pas parce qu’elles sont masochistes, non : elles sont simplement « programmées » par l’évolution pour vouloir faire des bébés avec des gros bâtards agressifs, même si elles désirent construire leur relation amoureuse avec des hommes doux, protecteurs, qui prennent soin d’elles.


1. Elles disent qu’elles préfèrent les hommes gentils, mais les connards auront toujours plus de succès

C’est le paradoxe du « nice guy », c’est-à-dire le fait que les femmes disent préférer des hommes sensibles, doux et gentils, tout en privilégiant les connards dans les faits.

Et c’est biologique : nous sommes programmés pour être attirés par les personnes ayant certaines caractéristiques (parler fort, se mettre en avant, etc). Pourquoi ? Parce que nous pensons, inconsciemment, qu’ils ont le sperme le plus « fort » génétiquement parlant, ce qui explique que l’on veuille mélanger notre patrimoine génétique au leur, afin d’améliorer les caractéristiques de notre descendance.

Pour autant, il ne serait pas socialement acceptable de dire préférer les connards aux hommes gentils. En fait, les femmes préfèrent un homme qui puisse les comprendre et entretenir une certaine complicité émotionnelle… mais cela, plutôt, dans le cas des relations longues.

Dans deux études indépendantes publiées dans “Sex Roles, A Journal of Research,” ce concept est largement exploré. Il se trouve que les qualités attribuées aux hommes « gentils » étaient perçues comme désirables dans le cas d’une relation longue. À l’inverse, les attributs de « connard » étaient perçus attirants dans le cas d’une relation purement sexuelle ou d’un coup d’un soir.


2. Elles refont toujours la même erreur et retomberont dans le panneau, même après avoir eu le cœur brisé.

Même après une idylle décevante, même après s’être juré « plus jamais », les ont tendance à ne jamais tirer de leçon. Ainsi, une étude réalisée par des chercheurs Britanniques du Hartpury College a analysé les relations de 146 femmes Britanniques âgées de 18 à 24 ans.

Les chercheurs se sont rendus compte que même les femmes qui avaient le plus d’expérience en matière de drague, même celles qui enchaînaient les rendez-vous sur Tinder se faisaient inlassablement prendre au piège ! Même après avoir eu des expériences négatives, elles avaient tendance à privilégier les hommes ayant des traits de caractères narcissiques.

En temps normal, un partenaire amoureux égoïste, narcissique et centré sur lui-même ne procure aucun avantage direct : c’est juste chiant. Mais même les dragueuses les plus expérimentées semblaient avoir du mal à réaliser leur erreur !

Peu importe combien de connards auront brisé son cœur, à peine les plaies pansées, une femme aura tendance à courir se jeter dans les bras du prochain salopard venu.


3. Le danger et l’inconnu les excitent

Lorsqu’il s’agit d’amour, pour une relation courte, on a tendance à privilégier les choses interdites, dangereuses, car c’est beaucoup plus intéressant et excitant. La routine et la sécurité, c’est bien pour les relations longues… Mais ce n’est pas ça qui va vraiment faire vibrer quiconque pendant une nuit de folie.

Les femmes peuvent être attirées par les connards simplement parce qu’ils sont… des connards.


4. Les mecs gentils sont chiants comme la pluie

Peut-être qu’on est en sécurité avec eux, mais les mecs trop sérieux, trop prévisibles, toujours calmes, dont aucun nuage n’obscurcit jamais l’horizon, sont loin d’être les plus intéressants.

Les princes charmants ont peut-être l’air « idéaux » sur le papier, mais franchement, dans la vraie vie, on s’ennuie quand même sacrément avec eux !


5. Elles espèrent secrètement pouvoir le changer

Un connard représente pour une femme un défi à relever. Elles espèrent être la perle rare, celle qui parviendra à le changer, à dompter ce sauvage étalon pour le rendre sage et doux comme un agneau.

Malheureusement, cela n’arrive que très rarement. Un vrai connard est un connard incorrigible.
Source : Elite daily
Commentaires