Appelés à la rescousse pour déloger un crocodile, les pompiers s'aperçoivent que l'animal est empaillé

1 529partages

Ce week-end, un faux crocodile a semé la pagaille dans un plan d’eau du Finistère. Sa présence a mobilisé des gendarmes et des pompiers. Tous sont tombés dans le piège.

Alors qu’elle se promenait le long des rives du plan d’eau communal de Bourg-Blanc (Finistère) ce dimanche 22 août, une femme a aperçu un… crocodile posé sur un rocher, aux alentours de 10 heures.

Crédit Photo : Ouest France

La présence inquiétante du reptile a mobilisé les gendarmes et pompiers de Lannilis. Face à cette situation, ces derniers ont tiré à plusieurs reprises sur l’animal, en vain. La créature n’a pas réagi face à ce remue-ménage.

Crédit Photo : Ouest France

Le crocodile n’était pas dangereux

Vers 12 heures, les pompiers de Brest, qui ont été alertés par leurs collègues, n’ont pas réussi à déloger le petit prédateur. Un des pompiers s’est alors jeté à l’eau en direction du crocodilien. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il s’est aperçu que le reptile était en réalité un animal…empaillé !

Crédit Photo : Ouest France

Le faux crocodile a été conservé par les gendarmes qui vont ouvrir une enquête. Une chose est certaine : les forces de l’ordre et les soldats du feu se seraient bien passés d’un tel canular.

De son côté, le plaisantin a parfaitement réussi son coup puisque les promeneurs et les secours sont tombés dans le piège.

Crédit Photo : Ouest France

Source : Ouest France