« Fort Boyard » : les tigres vont progressivement disparaître du jeu

3 299partages

Le gouvernement a interdit la détention d'animaux sauvages dans les cirques. En anticipation, la production de « Fort Boyard » a décidé de ne plus remplacer les tigres présents dans le fort.

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, a demandé que les animaux sauvages ne soient plus retenus en captivité dans les cirques itinérants.

Crédit photo : Laurent Vu / ALP

Pour respecter cette décision et anticiper une potentielle nouvelle interdiction, la production de « Fort Boyard » a décidé de ne plus remplacer les tigres du fort quand ils partiront à la retraite.

Les tigres partiront progressivement

Les deux tigres présents dans le fort sont âgés de 9 et 13 ans. Lorsqu'ils auront l'âge de partir en retraite, ils ne seront pas remplacés par d'autres tigres.

La production de France 2 avait déjà pris cette décision lors du départ du troisième fauve, âgé de 15 ans. Lorsqu'ils ne sont pas sur le fort, les animaux sont transférés au parc du Puy du Fou.

Crédit photo : Laurent Vu / ALP

« Ils ont des âges différents, aussi le départ de chacun d'eux s'étalera dans le temps et correspondra au moment où ils prendront respectivement leur retraite. Cela dépend aussi de l'état physique général, il y a des tigres et des lions qui sont encore en piste à 20 ans », a souligné la productrice Alexia Laroche-Joubert.

Le bien-être des tigres au cœur des débats

Depuis la participation du journaliste Hugo Clément au jeu d'aventure, une polémique sur la détention des tigres a vu le jour. Le fervent défenseur de la cause animale avait regretté que les tigres soient retenus captifs dans le fort.

Tout comme le vidéaste Rémi Gaillard, il a affirmé qu'il ne reviendrait pas dans l'émission tant que les fauves seront présents.

Crédit photo : France Télévisions

Face à cette accusation, la production a voulu réagir en affirmant que les tigres étaient en parfaite santé.

« Nous sommes très soucieux et attentifs au bien-être de nos tigres. Nous travaillons avec un prestataire dans un cadre légal qui tient compte de l'évolution des conditions animales et qui possède toutes les autorisations pour élever, dresser et présenter les tigres sur le fort. Au-delà de ça, nous travaillons en étroite collaboration avec les services vétérinaires de la région qui, chaque année, viennent vérifier nos infrastructures pour s'assurer que les tigres seront dans de bonnes conditions pendant la durée où ils seront sur le fort », a affirmé Alexia Laroche-Joubert.

Les tigres partiront donc à leur retraite. Sachant que la carrière d'un tigre peut atteindre 20 ans, les animaux seront encore présents de nombreuses années à la télévision.

Plus d'articles