Fan de Harry Potter ? Offrez-vous la maison qui a servi au tournage du film pour 554 000 euros (seulement)

Par
1 380
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Sur le site de l’agence immobilière, voici comment est présenté le bien : « Maison semi-mitoyenne avec trois chambres. » En revanche, l’information qui n’apparaît nulle part dans l’annonce, c’est qu’il s’agit en réalité d’une des maisons les plus célèbres de l’Histoire du cinéma. Les fans de la première heure n’auront aucun mal à reconnaître la façade des Dursley, la famille adoptive du jeune Harry Potter, qui vit au 4 Privet Drive, dans la saga qui porte son nom.

@giphy

Si, dans la fiction, la maison en question est située dans le village de Little Whingeing dans la région du Surrey, en réalité elle se trouve à Bracknell, une banlieue de Martins Heron, à une cinquantaine de kilomètres à l’est de Londres. La façade authentique n’a été utilisée que pour les scènes extérieures du premier volet : Harry Potter à l’école des sorciers. En effet, les prises de vues à l’intérieur du domicile ont été faites en studio, ainsi que la rue qui a été entièrement recréée pour les films suivants.

Les actuels propriétaires avaient acheté cette maison en 2010 pour la somme de 339 000 euros. Aujourd’hui, ils profitent de l’immense succès planétaire des longs-métrages pour effectuer une belle plus-value sur sa vente. Avec un prix de 554 000 euros, ils s’offrent donc une marge de plus de 200 000 euros.

Pour l’anecdote, malgré la rénovation récente de l’intérieur de la maison, les propriétaires ont eu la bonne idée de garder la fameuse chambre-placard dans laquelle dort le jeune sorcier dans le film, qui se situe sous l’escalier. De quoi donner envie à de nombreux fans de marcher (dormir ?) sur les traces de leur héros préféré. En tout cas, l’idée de conserver cette partie si symbolique de la maison a certainement joué dans l’estimation de son prix.

@Chancellors
@Chancellors
@Chancellors
@Chancellors
@Chancellors
@Chancellors
@Chancellors
@albinee

Dans le cas où certains d’entre vous souhaiteraient avoir plus d’informations sur le bien, et qui sait, peut-être faire une offre, voici le lien de l’annonce sur le site de l’agence.
Une Française développe des champignons « mange-mégots »
Source : Business Insider
Commentaires