Ce surfeur défie le vortex polaire sur un lac par des températures atteignant -30°C

Par
1 319
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Alors que la plupart des nord-américains ont passé leur fin de janvier bien au chaud avec plusieurs couches de vêtements, Daniel Schetter, aussi connu sous le nom de « Surfer Dan », a fait le pari d’aller surfer en plein vortex polaire.

Daniel Schetter, l’américain qui défie la nature en surfant par -30°C. Crédits photo : Devon Hains Photography

Le nord des États-Unis ne cesse d’être impacté par une vague de froid. Pendant que certains Américains partagent leurs malheurs et découvertes sur la toile, d’autres font le choix de défier le froid à leur manière.

Crédits photo : Devon Hains Photography

Originaire de Marquette County dans l’Etat du Michigan, Dan est l’une des figures du surf, surtout connu pour ses exploits sportifs. Devenu une légende, il défie la nature en surfant par des températures très basses, jusqu’à atteindre les -30°C. Il se passionne pour les vagues du Lac Supérieur mais à une seule condition : être en hiver quand il fait très froid.

Crédits photo : Devon Hains Photography

Depuis le début des années 2000, le Lac Supérieur attire un certain nombre de surfeurs hivernaux. Il est le plus grand parmi la liste des Grands Lacs d’Amérique du Nord.

Crédits photo : Devon Hains Photography

La barbe gelée de Dan, notable sur certains clichés capturés par le photographe Devon Hains, l’a notamment rendu célèbre. « Ma barbe gelée me protégera. C'est un moyen de dire que je suis un roi. Le froid ne m'arrêtera pas. Personne ne m'empêchera de surfer », a commenté "Surfer Dan". 

Crédits photo : Devon Hains Photography

Epaulé d’Allen Finau pendant son expédition, il a tenu à imiter Aquaman en s’attaquant à des vagues puissantes mais glaciales. On le retrouve trident à la main en référence au roi de l'Atlantide, mais aussi avec une barbe de glace.

Crédits photo : Devon Hains Photography

Crédits photo : Devon Hains Photography

Les photos ont été capturées les 27 et 30 janvier dernier. La température était d’environ -3°C mais le refroidissement était plus proche des -30°C, d’après le photographe Devon Hains. Mais les conditions n’étaient pas propices pour le photographe. « La chose la plus difficile était de voir à travers mon viseur. Le refroidissement arrosait mes yeux et gelait mes cils », raconte le photographe.

Lac Michigan Froid Surf
Commentaires